Chronologie de 476 à 800


61 min lu


DateEvènement
477Les Wisigoths d’Euric traversent le Rhône et prennent la Provence (Arles, Avignon). Zénon reconnaît leur royaume.
478Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths, marche sur Constantinople. Zénon lui attribue alors le titre de « maître des milices » et l’envoie conquérir l’Italie tenue par Odoacre pour la gouverner au nom de l’Empire.
479Nouvelle révolte organisée contre l'empereur Zénon. Elle est organisée par deux frères de l'ex-impératrice Vérine, Romulus et Procope et un de ses gendres Marcien. La révolte échoue grâce à l'intervention du général isaurien Illus.
480Gondebaud, le commandant des armées de l'Ouest, succède à son frère Chilpéric comme roi des Burgondes. Le royaume burgonde s'étend maintenant sur la plus grande partie de la Gaule orientale avec deux capitales, Lyon et Genève.
Les Alpes Maritimes sont rattachés au royaume wisigoth d'Aquitaine.
Odoacre occupe la Dalmatie à la mort de l'empereur destitué Julius Nepos qui la contrôlait.
Les Saxons sous la conduite de Aelle débarquent dans le Sud de l'Angleterre et repoussent les Brittons (Bretons d'Angleterre) vers l'Ouest. Le royaume de Sussex (Saxons du Sud) est établi.
481Clovis Ier, fils de Childéric Ier, devient roi des Francs Saliens de Tournai. Il fonde la dynastie des Mérovingiens.
48423 décembre : Gunthamund, roi des Vandales (fin en 496).
28 décembre : Début du règne d'Alaric II, roi des Wisigoths (fin en 507).
486Victoire de Clovis : Il défait Syagrius, le dernier gouverneur romain, à Soissons, Rouen passe sous domination franque ainsi que la majeure partie du Nord de la Gaule hormis la Bretagne.
Clovis Ier fonde le royaume franc (Transition des Saliens aux Mérovingiens). Il exécute ses cousins et alliés : le roi Ragnacaire (Cambrai) et ses frères Richaire et Rigomer, le roi Chararic (Dispargum), son fils et ses parents.
4871er mars : Épisode du vase de Soissons : au cours d'un partage de butin, Clovis Ier tranche la tête d'un soldat qui refusait qu'un vase soit restitué à saint Remi, l'évêque de Reims, en dehors du partage.
Le roi des Hérules, Odoacre bat et capture le roi des Ruges, Feuva, sur le Danube.
488Les armées romaines et germaniques battent les Rugiens et mettent fin au royaume rugien en Autriche. Les Bavarois, issus des Marcomans et des Quades, s’installent sur la rive droite du Danube entre l’Iller et l’Enns jusqu’aux Alpes (488-539).
Zénon est rétabli sur le trône d'Orient.
Zénon met fin aux troubles qui ont marqué son règne en payant le roi ostrogoth, Théodoric le Grand pour qu'il quitte l'Empire d'Orient et chasse Odoacre d'Italie.
Début du règne de Kavadh Ier, fils de Péroz Ier, roi de Perse (488-531). Il a été élevé chez les Huns Hephtalites avec lesquels il a de bonnes relations. Il applique une partie du programme, jugé révolutionnaire, de la secte religieuse de Mazdak, le mazdakisme, et soulève l’opposition du peuple et des mobedhs (mages).
489Odoacre est battu sur l’Adige (28 août) puis à Vérone (30 septembre) par Théodoric qui maîtrise l’Italie du nord.
Les Lombards s’installent dans la plaine autrichienne et en Pannonie.
490Théodoric, vainqueur sur l’Adda le 11 août, assiège Odoacre dans Ravenne. Les Ostrogoths vont dominer l’Italie pendant une soixantaine d’années. Ils s’établissent autour de Vérone, à Pavie, dans les Apennins, les Marches et les Abruzzes.
4919 avril : mort de Zénon, empereur byzantin. Anastase Ier, un haut fonctionnaire, épouse sa veuve Ariane, fille de Léon Ier et de Vérine, et lui succède (fin du règne 518).
Les Isauriens entrent en révolte contre Anastase Ier qui a mis fin à leur influence, prépondérante sous Zénon, lui-même isaurien, à Constantinople. Ils sont écrasés à la bataille de Cotiæum.
Théodoric chasse les Vandales de Sicile.
Sainte Brigitte fonde un couvent de femmes en Irlande.
Campagne de Clovis en Thuringe.
49325 février : Après plus de 2 ans de siège de Ravenne, Théodoric le Grand persuade Odoacre qui dirige l'empire d'Occident de se rendre et de partager le pouvoir avec lui.
15 mars : Pendant le banquet qui scelle cet accord, Théodoric assassine Odoacre. La légende dit que au cours du banquet dix mille Hérules et dix mille Goths étaient placés l'un à côté de l'autre. À un signal de Théodoric, avec une parfaite simultanéité, les dix mille Goths plantèrent leurs poignards dans le cœur de leurs voisins de gauche. Ainsi, en un instant, l'armée - et la nation - hérule disparut de l'Histoire au bénéfice des Goths et de Théodoric qui va devenir " le Grand".
Théodoric le Grand, le chef des Ostrogoths est maintenant roi d'Italie.
Mariage de Clovis Ier avec Clothilde.
494Victoire de Clovis sur les Wisigoths en Saintonge.
495Victoire du chef Breton Ambrosius Aurelianus sur les Anglo-Saxons à Mons Badonicus, près de Cirencester. Emigration des Bretons en Armorique et en Irlande.
49625 décembre : Clovis Ier, roi des Francs, est baptisé à Reims, France (peut-être en 498).
Les Francs battent les Alamans sur le Neckar qui leur cèdent la région du Main-Neckar.
Clovis Ier fait alliance avec les Francs du Rhin pour défaire les Alamans à la bataille de Tolbiac sur le Rhin (ou en 506).
Début du règne de Thrasamund, roi des vandales (fin en 523). Il épouse Amalafisa, fille de Théodoric, et persécute les catholiques. Il reçoit à sa cour de nombreux lettrés grecs et latins.
L'empereur d'Orient Anastase fait déposer le patriarche de Constantinople chalcédonien Euphemios.
499La Géorgie tombe sous la domination sassanide.
Alliance entre Clovis Ier et Godegisil, co-roi de Bourgogne.
500Vers cette année, les Brittons (Bretons d'Angleterre) arrêtent la progression vers l'Ouest des Saxons en les battant au mont Badon, à la suite de la formation récente du royaume des Saxons de l'Ouest, le Wessex.
Clovis bat les Burgondes à l'Ouche et à Dijon.
Échec de Clovis lors du siège d’Avignon.
Gondebaud devient seul roi des Burgondes au terme de la guerre qui l’opposait à son frère Godigisil, allié avec Clovis, qui est tué.
502Verdun tombe aux mains des Francs.
504Intervention de Théodoric, roi des Ostrogoths, en Pannonie dans la région de Sirmium (Sremska Mitrovica). Après avoir rétabli la paix en Italie, Théodoric apparaît comme le chef le plus puissant d’Occident. Il intervient dans les pays voisins, noue des alliances de famille avec les autres souverains. Il est en mesure de reconstituer l’empire à son profit.
505L’historien byzantin Procope de Césarée (mort vers 562) rapporte une défaite des Eruli (Hérules) par les Lombards vers 505.
506Après une contre-offensive romaine, en Mésopotamie, la paix est rétablie entre l'Empire d'Orient et la Perse.
La cité de Dara en Turquie est fortifiée par l'empereur byzantin Anastase Ier, puisqu'elle est à la frontière avec l'Empire perse.
507Allié à Gondebaud, le roi des Burgondes, le roi franc Clovis Ier défait les Wisigoths à Vouillé et tue leur roi Alaric II.
Sac de Toulouse. Les Francs prennent l'Aquitaine.
Les Wisigoths sont repoussés vers l'Espagne.
Siège d’Arles (507-508). Théodoric le Grand vient au secours des Wisigoths et occupe la Provence et la Septimanie, bloquant l’accès des Francs à la mer (509). La Septimanie (Carcassonne, Béziers, Agde, Lodève, Nîmes, Uzès et Elne) reste wisigothique jusqu’en 718.
Amalaric devient roi des Wisigoths sous la tutelle de Théodoric le Grand. Il épousera Clotilde, fille de Clovis.
L'Empire byzantin subit des raids perses.
508Début d'une campagne des Ostrogoths sous Théodoric le Grand en direction de la Gaule méridionale (fin en 511) pour soutenir les Wisigoths alors assiègés par les Francs et les Burgondes dans la cité d'Arles. Début de la présence ostrogothe en Provence (fin en 536).
Clovis Ier, roi des Francs établit sa capitale à Paris.
À Tours, Clovis Ier reçoit le titre de consul et la reconnaissance impériale officielle de l'empereur Anastase pour diriger la Gaule.
Sigebert le Boiteux et son fils Chlodéric sont assassinés à Cologne. Le royaume des Ripuaires (Francs rhénans), au nord-est, revient à Clovis.
En Maurétanie, le chef berbère Masuna se proclame roi des tribus maures et des Romains entre la Moulouya et le Chelif[1].
Révolte des Tölech (lac Balkhach) contre les Avars (508 et 521).
510Amalaric, roi des Wisigoths (510-531).
51110 juillet : Concile des Gaules à Orléans réuni par Clovis afin de régler le sort de l’Aquitaine nouvellement conquise. Le roi impose lui même aux participants les mesures à prendre.
27 novembre : Le royaume de Clovis Ier est partagé entre ses quatre fils : Thierry à Reims, Clodomir à Orléans, Childebert à Paris (fin en 558) et Clotaire à Soissons.
512Victoire des Francs sur les Goths de Suède conduits par Hygelac. Selon le lai de Beowulf, un Goth (« Geat ») de Seeland, Beowulf, se serait distingué dans ce combat.
Migration des Hérules du cours moyen du Danube vers l'Elbe, selon Procope de Césarée.
Les Slaves sont mentionnés par Procope de Césarée en Bohême et en Moravie. Vers 560, ils dominent le pays, sans doute avec des restes de populations germaniques et celtes.
Anastase fait construire une troisième enceinte à Constantinople.
516Début du règne de Sigismond, roi des Burgondes (fin en 523).
Sigismond se convertit au catholicisme. Son peuple ne suit pas sa conversion et reste arien.
517Invasions bulgares en Thrace.
5189 juin : Début du règne de Justin Ier, empereur byzantin (fin en 527). À la mort d’Anastase, Hypatios, son neveu et héritier, est écarté du pouvoir par une intrigue de palais. Le Sénat, rétablit en apparence dans ses prérogatives, proclame empereur le vieux et illettré Justin Ier, comte des excubitores, originaire de Skopje en Illyricum. Il n’a pas d’enfant de sa femme Lupicina et associe au pouvoir son neveu Justinien Ier, à l’origine du complot. Sur les conseils de Justinien, il se réconcilie avec le pape Jean Ier et condamne le schisme monophysite (523).
519Cerdic (519-534) fonde le royaume saxon du Wessex.
521Scandinavie : Le lai de Beowulf raconte que le neveu du roi des Gètes (Gaetas), Beowulf, aurait accompagné son oncle Hygelac lors d’une expédition contre les Francs de Thierry Ier d’Austrasie en Frise. Hygelac perd la vie, sauvant par sa conduite héroïque le reste de la troupe. Beowulf devient au retour régent du royaume avant la majorité de ses neveux et règne finalement pour son propre compte. Cet épisode est confirmé par l’Histoire des Francs de Grégoire de Tours.
522Les Ostrogoths s'emparent de l' Aoste
523Hildéric, fils de Hunéric, succède à Thrasamund et devient le roi vandale de l'Afrique du Nord (523-530).
L’armée d’Hilderic est vaincue par le chef maure Antalas dans la région de Gafsa.
Guerre de Burgondie : Sigismond, roi des Burgondes, perd les pays du sud (Drôme, Isère, basse vallée du Rhône d’Avignon à Marseille) au profit des Wisigoths. Clodomir, roi d’Orléans, ayant fait prisonnier Sigismond, le fait jeter dans un puits. Théodoric intervient pour empêcher les Francs d’anéantir la Bourgogne.
Justinien, futur empereur de Byzance épouse Théodora.
52425 juin : Bataille de Vézeronce, dans l' Isère : Défaite des rois Francs Clodomir, Childebert Ier, Clotaire Ier et Thierry Ier lors de la deuxième expédition menée contre les Burgondes (Bourguignons) et leurs alliés Ostrogoths.
Clodomir trouve la mort au cours de la bataille ; Clotaire et Childebert assassinent ses fils, Theudoald et Gontaire, puis se partagent leur héritage. Clodoald échappe au massacre pour entrer dans les ordres (il fondera ensuite le monastère de Saint-Cloud).
Le nouveau roi burgonde Godomar III, qui a succédé à son frère Sigismond assassiné le mois précédent sur ordre de Clodomir, garde son royaume de Burgondie (Bourgogne).
Théodoric le Grand, roi d'Italie, emprisonne son ministre Boèce, un philosophe et aristocrate romain de la vieille école, sous la charge de tentative de coup d'État contre l'empereur d'Orient.
52630 août : Athalaric succède à Théodoric le Grand comme roi des Ostrogoths.
La fille de Théodoric le Grand, Amalasonte, devient la régente de son jeune fils Athalaric.
5271er août : Début du règne de Justinien Ier le Grand, seul empereur byzantin (fin en 565).
Constantinople compte de 4 à 500 000 habitants.
Premières incursions des Antes dans les Balkans à l’époque de Justinien qui fait construire une série de forts sur le Danube pour protéger l’Empire byzantin.
529Le prince arabe (Lakhmides) de Hira, vassal des Sassanides s’avance jusqu’à Antioche puis bat le général byzantin Bélisaire sur l’Euphrate.
Révolte samaritaine en Palestine (100 000 victimes, selon Procope). elle est réprimée par le roi des Ghassanides, allié de Byzance.
530Thierry Ier, roi d'Austrasie attaque la Thuringe (soumission définitive en 531).
Childebert, roi de Paris repousse une invasion des Wisigoths d'Espagne puis annexe le royaume des Burgondes.
Hildéric, roi des Vandales, abdique. Le neveu de Thrasamund, Gélimer, lui succède.
Sous la conduite de Bélisaire, à la bataille de Dara, les Byzantins défont les Perses avec lesquels ils sont en guerre depuis cinq ans.
531La Thuringe est conquise par les Francs (Thierry Ier) et les Saxons.
Clotaire Ier épouse sous la contrainte à Vitry-en-Artois la princesse thuringienne Radegonde.
Victoire de Childebert Ier à Narbonne sur son beau-frère Amalaric, qui est assassiné à Barcelone par ses soldats (disparition de la famille des Balthes).
Royaume Wisigoth de Barcelone. Theudis, un général Ostrogoth, devient roi des Wisigoths. Il continue à combattre les Francs mais se heurte aux Basques révoltés, ainsi qu'à un soulèvement des grands propriétaires terriens de la Bétique catholique et romaine (fin en 549)[1].
532Après 7 ans de guerre avec Byzance, le nouveau roi des Perses, Khosro Ier signe un traité de paix éternelle avec Justinien.
Byzance verse à la Perse 3 548 kg d'or pour fortifier le Caucase.
Justinien fixe par des subsides les Barbares qui rôdent aux frontières.
Reconstruction de la basilique Sainte-Sophie par les architectes Anthémios de Tralles et Isidore de Milet (532-537).
Le roi Clotaire Ier, fils de Clovis, fait assassiner ses neveux de dix et sept ans.
Les Francs attaquent la Bourgogne : Childebert Ier et Clotaire Ier décident de marcher ensemble une nouvelle fois sur le petit royaume burgonde et écrasent les derniers défenseurs à la bataille d'Autun.
Thierry Ier ayant refusé de s’allier à ses frères contre la Bourgogne, ses soldats menacent de l’abandonner. Il les apaise en les emmenant dans sa province d’Auvergne qu’il soupçonnait de vouloir se révolter. L’Auvergne est mise à feu et à sang.
53313 septembre : Victoire de Bélisaire et des Byzantins sur le roi des Vandales Gélimer à à l’Ad Decimum, au sud-ouest de Carthage.
15 septembre : Prise de Carthage par Bélisaire. L’Afrique devient une préfecture du prétoire byzantine jusqu’à Ceuta (534-698).
15 décembre :
Bataille de Tricaméron (Tricamarum) près de Carthage : victoire définitive des armées de l'Empire romain d'Orient (plus tard Empire byzantin) sous les ordres du général Bélisaire sur celles des Vandales commandées par le roi Gélimer et son frère Tzazon.
Promulgation à Constantinople des «Pandectes», recueils de lois connus sous leur nom latin de «Digeste» ou Code Justinien, compilation du droit romain, réalisée à la demande de l'empereur d'Orient Justinien, pour l'adapter aux exigences du droit du VIe siècle.
53413 mars : Le roi vandale Gélimer se rend aux forces de Byzance conduites par Bélisaire. La plus grande partie de l'Afrique du Nord est maintenant sous le contrôle de Byzance.
Bélisaire réorganise l’Afrique récemment conquise. Dès son départ, les Berbères se révoltent, les uns en Byzacène conduits par Iabdas, roi des sédentaires de l’Aurès, les autres en Numidie, conduits par Cutzinas, chef des nomades de Tripolitaine.
Le premier royaume de Bourgogne (Burgondes) créé en 442 est annexé par les Francs.
Gaule : à la mort de Thierry Ier, Childebert Ier et Clotaire Ier tentent de se partager son royaume, mais les grands s’y opposent et soutiennent le fils de Thierry, Théodebert Ier. Théodebert et Childebert partent alors en guerre contre Clotaire.
Italie : Mort du jeune roi des Ostrogoths, Athalaric. Sa mère Amalasonte, pour conserver le pouvoir, épouse son cousin Théodat qui devient roi (534-536).
535Théodat, le nouveau roi des Ostrogoths étrangle sa femme la reine Amalasonte, la fille de Théodoric le Grand. L'assassinat d'Amalasonte déclenche une guerre civile et donne un prétexte à Justinien pour son invasion prévue de l'Italie.
Début de la Guerre des Goths : Bélisaire commence la conquête du royaume Ostrogoths par l'occupation de la Sicile. Mundus occupe la Dalmatie. Justinien sollicite l’appui des Mérovingiens contre les Ostrogoths.
En Afrique, Solomon, successeur de Bélisaire, vient à bout de la révolte des Berbères de Iabdas et Cutzinas, mais les troupes se révoltent et Bélisaire doit revenir en Afrique pour redresser la situation.
53610 décembre : Bélisaire occupe Rome après avroir pris Naples. Vitigès tente de résister. Il se maintient à Ravenne et fait alliance avec les Perses qui ravagent l’Asie (540).
Les Alpes-Maritimes sont partagées entre les fils de Clovis Ier.
Les Ostrogoths cèdent la Provence et Marseille aux Francs.
Le roi Franc Théodebert Ier soumet les Alamans.
Les Ostrogoths déposent leur roi affaibli, Théodat, et élisent Vitigès, un général pour le remplacer.
537Ayant assuré ses arrières en concédant la Provence, aux mains des Ostrogoths depuis 508, aux Francs, Vitigès se déplace vers Rome et en fait le siège. Mais il doit se retirer et se retrancher dans Ravenne. Des Byzantins débarquent à Gênes, enlèvent Milan, Novare, Côme et Bergame, rejoignent l’armée de l’Adriatique et encerclent Ravenne.
Les Francs contrôlent maintenant l'ensemble de la Gaule, hormis la Bretagne et le Languedoc.
539Byzance s'empare de l'Istrie
L’Austrasien Théodebert descend en Italie avec une grande armée (10 000 hommes), et Vitigès étant assiégé dans Ravenne, il s’empare de la plus grande partie de la Vénétie et de la Ligurie. Il doit se retirer devant la maladie qui décime ses troupes, mais laisse un duc en Vénétie qu’il fera plus tard reconnaître par Totila. Peut-être songeait-il à attaquer Constantinople.
540Une grande armée bulgare ravage la Thrace et la Macédoine avant d'atteindre les murs de Constantinople.
Les Bulgares rentrent chez eux chargés de butin.
Mai, Guerre des Goths : Vitigès, le roi des Ostrogoths est pris par Bélisaire qui s'empare de Ravenne. La reconquête de l'Italie au Sud du Pô par Bélisaire semble complète. Bélisaire retourne à Constantinople en emmenant Vitigès avec lui.
Soulèvement des Ostrogoths du Nord de l'Italie conduits par leur nouveau roi Ildibald qui triomphe de l’armée romaine mais est assassiné. Eraric, un Ruges, lui succède, négocie avec Justinien, lui offrant de trahir son armée contre le titre de Patrice. Il sera assassiné avant d’avoir pu mener à bien son projet (541).
Justinien Ier installe les Lombards d’Audouin en Pannonie et les utilise comme mercenaires pour la reconquête de l’Italie.
Théodebert Ier occupe la côte ligurienne et s’aventure dans le Piémont de 540 à 548. Il offre son alliance à Vitigès contre un partage de l'Italie. A Bologne, il ose faire frapper monnaie à son effigie, prérogative exclusivement byzantine. Il a pour ambition de créer un royaume du Danube et des frontières de Pannonie jusqu’à l’Atlantique.
541Début du règne de Totila (Baduila), roi des Ostrogoths (fin en 552). Tolita, cousin de Ildibald, succède à Éraric et reprend la lutte contre Byzance.
Les Francs attaquent le royaume des Wisigoths en Septimanie et au Nord de l'Espagne mais sont repoussés à Saragosse (542).
542Peste de Justinien de 542 à 592. Elle ravage à plusieurs reprise l’Italie, les côtes méditerranéenne, remonte le Rhône et la Saône, atteint même l’Irlande et la Grande-Bretagne. Elle creuse des vides démographiques, surtout dans le vieux monde romain.
Childebert Ier et Clotaire Ier reprennent la guerre contre les Wisigoths. Ils s’emparent de Pampelune, ravagent la vallée de l’Èbre, mais échouent devant Saragosse et sont enfin refoulés par Theudis.
La flotte byzantine reprend Ceuta et repousse l'intervention de la flotte wisigothe[1].
543Totila, le nouveau roi des Ostrogoths, avance en Italie où il prend Naples après un siège, Bélisaire est forcé de retourner en Italie. Il reprend Rome mais échoue devant Pérouse. Théodora le fait remplacer par son favori l’eunuque Narsès.
Après le départ de Bélisaire, les forces impériales en Italie sont en désarroi.
De vastes parties de la Thuringe sont occupées par les Slaves.
544Insurrection berbère en Afrique contre Byzance sous le commandement d’Antalas (544-548). Les Byzantins se rendent impopulaires en exploitant abusivement le pays conquis. Ils sont mal compris par les catholiques d’Afrique qui ont conservé la langue latine et ignorent le grec. Renaissance du donatisme, qui avait perdu beaucoup de son importance.
54617 décembre : Totila, roi des Ostrogoths prend Rome après un siège d'une année .
La ville de Rome a été désertée par sa population et il ne reste plus que 500 civils dans les murs.
547Invasion des Angles en Grande Bretagne.
Ida fonde le royaume de Bernicie en Angleterre septentrionale.
Après une série de guerres civiles et de révoltes, l'Afrique est maintenant pacifiée.
En Afrique du Nord, les Berbères de l'intérieur, depuis longtemps en rébellion contre les Byzantins, sont écrasés.
Bélisaire, le général byzantin, reprend Rome et répare ses fortifications.
548En Afrique, soumission des Berbères d’Antalas par les Byzantins de Jean Trogila.
Rupture de Byzance avec Rome.
Bélisaire demande son rappel d'Italie car il estime que Justinien lui refuse les moyens nécessaires pour résister aux Ostrogoths. Cela correspond au début d'une offensive du roi Totila qui en cinq ans reprend aux Byzantins la Sardaigne, la Corse et une partie de la Sicile.
549Invasion slave en Grèce.
Agila Ier, roi des Wisigoths.
551Révolte d'Athanagild à Séville contre le roi des Wisigoths Agila Ier. Il fait appel à Justinien qui envoie une flotte en provenance de Sicile.
552L'empereur byzantin Justinien résout finalement la crise italienne en envoyant un forte armée en Italie, conduite par Narsès.
Juillet : Narsès défait et tue Totila le roi des Ostrogoths à la bataille de Busta Gallorum prés de Gualdo Tadino en Ombrie. Naples est reprise.
Teias devient le dernier roi des Ostrogoths.
Victoire des Lombards, alliés de Justinien Ier, sur les Gépides à la bataille d'Asfeld.
Intervention d'une flotte byzantine en Bétique à l'appel d'Athanagild. Le littoral entre Valence et Malaga tombe aux mains de Justinien.
553Le général byzantin Narsès lance une attaque d'envergure en Italie et il demande leur appui aux Vénètes maritimes de la lagune. En octobre, il défait Teias, le successeur de Totila comme roi des Ostrogoths, à la bataille du mont Lactarius, près du Vésuve.
La reconquête byzantine de l'Italie est pratiquement complète.
Les Ostrogoths appellent alors à l’aide les Francs et les Alamans qui pillent le pays mais seront décimés par les maladies et écrasés à Capoue en 554 par les Byzantins.
554Début du règne d'Athanagild, roi des Wisigoths (fin en 567).

Les troupes de Justinien, invitées en soutien par Athanagild deux ans plus tôt établissent leur capitale à Cordoue.
L’Italie est érigée en Préfecture par les Byzantins.
L'empereur byzantin Justinien Ier lance un programme de réorganisation de l'administration de l'Italie après le chaos de 20 ans de guerre avec les Ostrogoths.
Francs et Alamans sont vaincus par Byzance à Capoue. Les Francs perdent la Vénétie. Les Ostrogoths se soumettent et sont envoyés par Byzance sur le front Perse.
En 554, la Méditerranée est redevenue presque entièrement romaine. Mais l’Italie est dévastée, ses structures sociales sont bouleversées. Le prix des campagnes militaires, le lourd tribut payé aux Perses pour avoir la paix, ont coûté cher à l’empire. Justinien a levé des impôts très lourds sur des campagnes décimées par la peste de 542. Il a consacré des sommes énormes à fortifier ses nouvelles conquêtes au détriment des frontières des Balkans, face aux Slaves et de celles de l’Orient, face aux Perses.
555Le roi Franc Clotaire Ier fait une expédition en Saxe et en Thuringe et soumet les Bavarois.
La Bavière est dépendante du royaume d’Austrasie. Garibald, d’origine burgonde, fonde la dynastie des Agilolfings qui règne sur la Bavière.
Les Bavarois (Bajuvares), issus d’un mélange de peuples germaniques orientaux (Hérules et Skires) et de Sarmates, sont un peuple de paysans vivant dans des fermes isolées ou en hameaux, hommes libres faisant travailler des esclaves, prisonniers de guerre ou issus d’anciennes populations romanisées. Ils habitent la Haute-Autriche à l’ouest de l’Enns, jusqu’à la région de Salzbourg et au Tyrol : le duché bavarois.
Clotaire Ier donne l'Auvergne à son fils Chramne.
Narsès élimine définitivement les Ostrogoths (en fait Francs et Alamans) à la bataille de Casilinum et réorganise l’Italie, très affaiblie par 20 ans de guerres et ravagée par la peste.
Justinien Ier entreprend de restaurer l’ordre social en Italie. Les ruraux de condition serviles, libérés par Totila, sont contraints de retourner chez leurs anciens patrons. Tous les actes de donation de Totila sont annulés. Les évêques se voient concéder un droit d’ingérence dans le choix des administrateurs locaux.
556Guerre des Francs contre les Saxons.
Narsès écrase les Hérules en Italie.
5587 mai : Le dôme de la grande église de Sainte-Sophie s'effondre, suite au tremblement de terre de l'année précédente. L'empereur byzantin Justinien ordonne la reconstruction immédiate du dôme.
13 décembre : Début du règne de Clotaire Ier, seul roi des Francs (fin en 561).
Clotaire Ier envahit la Domnonée, au nord de l'Armorique. Le chef breton Chonoo est tué [1].
Une nouvelle épidémie de peste ravage la cité de Constantinople.
Ambassade des Avars à Constantinople, qui sont mentionné pour la première fois en Europe. Plusieurs auteurs contemporains les confondent avec les Huns.
Raid de Zabergan à la tête des « Bulgares » danubiens. Il atteint les Thermopyles et les murs de Constantinople (558-559).
Le roi de Perse détruit le royaume des Huns Hephtalites avec l’aide des Turcs Oghouzes (558-563).
559Conversion des Suèves de l’arianisme au catholicisme.
Peste en Istrie et à Ravenne.
Bélisaire repousse les Bulgares, qui menaçaient Constantinople, et reprend ainsi du service après une disgrace de 10 ans.
560La migration des Avars vers le Caucase commence. Les Avars sont des cavaliers redoutables, notamment grâce à l’utilisation de l’étrier.
Khosro Ier, le roi des Perses, allié des Turcs occidentaux, détruit l'empire des Hephtalites.
Formation de l'Heptarchie anglo-saxonne formée des 7 royaumes : Wessex, Essex, Sussex, Kent, Est-Anglie (East Anglia), Mercie et Northumbrie.
L'Irlande, l'Écosse et le Pays de Galles restent en dehors de l'Heptarchie.
Ethelbert, roi du Kent (560-616). Il épousera Berthe, fille de Caribert Ier, roi de Paris.
Le roi des Francs Clotaire Ier fait brûler son fils révolté Chramne et sa famille en Bretagne.
Venantius Fortunatus (Venance Fortunat), grammairien et rhéteur, se rend de Ravenne à la cour de Sigebert en Austrasie. Il fréquente d’autres grands personnages, dont Radegonde. Il finira évêque de Poitiers.
56110 novembre : Décès du roi des Francs, Clotaire. Ses quatre fils survivants se partagent le royaume. Caribert obtient tout l'ouest du royaume, Gontran obtient l'ancien royaume Burgonde, Sigebert obtient l'est du royaume et l'Auvergne et Chilpéric obtient l'ancien royaume des Francs Saliens. La guerre civile reprend entre les frères.
Mummol devient comte d'Auxerre.
En Italie, Narsès chasse les Francs installés au Nord du Pô[1].
L'empereur byzantin Justinien accepte de payer un tribut annuel à la Perse et signe un nouveau traité avec Khosro Ier, le roi des Perses rétablissant une frontière stable entre la Perse et l'Empire d'Orient.
Les Avars apparaissent pour la première fois sur la frontière du Danube de l'Empire d'Orient. Ils envahissent la Bessarabie actuelle et exécutent le souverain local Mesamer[2].
562L'empereur byzantin Justinien Ier assiste à la nouvelle consécration de la grande église de Sainte-Sophie après la restauration de son dôme.
Le roi Sigebert met en déroute une armée d'Avars qui pillaient la Thuringie.
Khosro Ier de Perse signe la paix avec Byzance pour 50 ans : Justinien lui paye tribut, en échange de quoi il évacue le Lazique et laisse la liberté de conscience aux chrétiens de l’empire.
563Révolte en Numidie. Justinien doit envoyer des troupes de Constantinople en Afrique.
56514 novembre : Début du règne de Justin II, empereur byzantin (fin en 578). Il épouse Sophie. L’ambitieuse politique extérieure de Justinien a épuisé l’État économiquement et militairement, le privant du dynamisme intérieur et des ressources nécessaires pour faire face à la menace dans les Balkans et en Asie.
En Afrique, Justin II ne peut empêcher le prince berbère Garmul de battre les troupes byzantines.
L'Ard ri Érenn ou roi suprême d'Irlande se convertit au christianisme.
L’évêque de Poitiers Venance Fortunat (mort en 609) mentionne la défaite d’une flotte danoise en Frise vers 565 (ou 574 selon L. Musset).
567Chilpéric épouse Galswinthe, sœur aîné de Brunehilde. Il obtient par ce mariage le territoire Wisigoth entre la Garonne et les Pyrénées.
5 mars : Au décès de leur frère Caribert Ier (Charibert), les fils de Clotaire Ier, redivisent le royaume franc :
Chilpéric Ier prend la Neustrie (la Gaule occidentale) et devient roi des Francs (fin en 584).
Gontran Ier prend la Bourgogne (la Gaule du Sud-Est).
Sigebert Ier prend l'Austrasie (la Gaule orientale).
Dans le bassin du Danube, le roi des Lombards Alboïn élimine les Gépides avec l’aide du Khan des Avars Baïan qui s’installe en Pannonie. Alboïn épouse sa captive la princesse Gépide Rosemonde.
Les Avars s'installent sur leur territoire du moyen Danube (ils contrôlent la steppe de la Volga au Danube, la Pannonie et une partie de l’Autriche). Ils soumettent les Slaves et chassent les Lombards vers l’Italie.
Les Avars exploitent la population rurale sédentaire. Les Slaves participent parfois à leurs expéditions, notamment sur Constantinople.
568Les Lombards de Pannonie (20 000 hommes), conduits par leur roi Alboin, ébranlés par les Avars, rejoint par des Gépides, Sarmates, Thuringes, Saxons et Bavarois marchent sur le Frioul (1er avril), prennent Aquilée (20 mai) et occupent la Vénétie (sauf les îles où s’est réfugiée la population). Ils attaquent la Provence mais sont rejetés par les Francs. Encombrés par la présence des familles et des bagages, ils avancent lentement. Aux côtés des guerriers, un peuple entier se déplace (200 à 300 000 personnes).
Les Lombards occupent une grande partie de l’Italie. La résistance byzantine est très faible, car l’effort principal se porte en Orient et dans les Balkans. Seule les villes résistent. La population, accablé d’impôt et victime d’un système de spoliation discutable, voit arriver les Lombards avec une neutralité bienveillante.
Byzance remplace le gouvernement militaire par un gouvernement civil en Italie.
Les Avars avancent jusqu’en Bavière et multiplient les raids de pillage dans le monde germanique, souvent à la solde des souverains d’Europe occidentale et méridionale.
Liuva Ier (Septimanie, 569-572) et Léovigild (Hispanie, 568-586) rois des Wisigoths.
Léovigild autorise le mariage entre Wisigoths et Romains, supprime les restes de la juridiction spéciale qui existait pour les Goths, introduit la parenté romaine pour les Wisigoths.
Guerre de Frédégonde et Brunehilde : Chilpéric Ier fait étrangler sa femme Galswinthe (fille d’Athanagild, le roi des Wisigoths) poussé par sa concubine, l’esclave Frédégonde, qu’il épouse. Brunehilde, sœur de Galswinthe et femme de Sigebert Ier entraîne celui-ci à conquérir la Neustrie.
569Les Avars s'emparent des régions hongroises.
Les Lombards envahissent la plaine du Pô, prennent Padoue, Milan (septembre) où Alboïn établit sa capitale (569-774), Vérone, puis mettent le siège devant Pavie. Leurs expéditions malheureuses en Gaule (569-571) amènent une entente entre les Francs et Byzance.
Les Lombards exproprient les propriétaires romains de la plaine du Pô et les transforment en tenanciers.
570Les Lombards attaquent le royaume franc et sont repoussés.
Début du règne de Ceawlin, roi du Wessex.
571Arrivée des Lombards dans le nord de l'Italie, région qui devient la Lombardie.
Fin du règne de Firminus, comte d'Auvergne
Guerre gréco-perse : révolte de l’Arménie aidée par Byzance.
572Après trois ans de siège, Pavie tombe entre les mains des Lombards qui ont envahi toute l'Italie du Nord. La prise de la capitale de Théodoric donne aux Lombards une nouvelle légitimité. Alboin se targue d’avoir avec lui des ancêtres communs, les Amales, et apparaît comme l’héritier naturel des Goths. L’assassinat d’Alboin par par son épouse d'origine Gépide Rosemonde, puis celui de son successeur Clèfe, laisse les Lombards sans chef pendant dix ans. L’Italie est en proie au désordre.
A la tête des envahisseurs, sans que personne ne les contrôle, se trouvent des ducs, chefs militaires de rang princier. Certains d’entre eux reconnaissent l’autorité de Byzance qui, trop faible pour reconquérir le pays, empêche les Lombards de l’occuper entièrement. Ils s’y établissent par poches et l’Italie se divise en différentes zones de pouvoir, situation qui durera treize siècles. De cette époque date l’opposition traditionnelle entre la Lombardie, dominée par Pavie et Milan, et la Romagne, pays des Romains, dont la principale ville est Ravenne.
Le Wisigoth Léovigild reprend Cordoue, principale place forte byzantine en Espagne.
Byzantins et Turcs alliés s’attaquent à la Perse. Byzance met la main sur l’Arménie tandis que les Turcs T’ou-kiue s’emparent de la Bactriane.
573Justin II entre en guerre contre les Perses qui ravagent la Syrie, assiègent Apamée et réduisent ses habitants en esclavage. Khosro Ier reprend la ville stratégique de Dara en haute Mésopotamie.
Peste dans l'empire byzantin (573-574).
574Attaque des Lombards contre la Gaule, qui aboutit à une défaite totale. Il signent un traité de paix avec Gontran de Bourgogne et son allié Childebert II d’Austrasie.
Les Lombards ravagent l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune en Valais.
En Italie, les Byzantins tiennent l’Apennin de Rome à Ravenne, Crémone et Mantoue (Romagne), Savone et Gènes en Ligurie, le littoral de la Vénétie (Prado) où se sont réfugiés les cadres de l’intérieur.
575Sigebert Ier, vainqueur en Neustrie, est assassiné par Frédégonde à Vitry en Artois. Sa femme, Brunehilde, prisonnière de Chilpéric, est impuissante. Le duc Gondowald réussit cependant à sauver son fils de cinq ans, Childebert II, et de le faire proclamer roi d’Austrasie à Metz. Les grands exerceront la réalité du pouvoir pendant dix ans, jusqu’à sa majorité. Le gouverneur Gogon conclu une alliance avec Gontran.
Childebert II roi d’Austrasie sous la régence de Brunehilde. Gogon, gouverneur du roi (fin en 581).
Les Lombards envahissent la Provence.
576Le roi des Wisigoths Léovigild établit sa capitale à Tolède.
577Gontran, roi de Bourgogne, n’ayant pas d’héritier, adopte son neveu Childebert, roi d’Austrasie.
Ceawlin, roi Saxon du Wessex écrase les Bretons en Cornouailles à la bataille de Dyrham. Les Gallois sont coupés de la Domnonée au sud.
57826 septembre : Début du règne de Tibère II, empereur byzantin (fin en 582).
Les Lombards détruisent Cimiez et brûlent la tour d'Auguste (Trophée des Alpes).
Les Avars et les Slaves progressent dans les Balkans et atteignent Corinthe (578-582).
579Le Breton Waroch prend Vannes et fonde le Bro-Waroch (ou 578). Les Bretons sont repoussés à Rennes et à Nantes par les Francs.
580Expédition militaire du roi Scot Aidan contre les Orcades.
581Victoire du byzantin Maurice sur les Perses Sassanides à la bataille de Constantine. Il franchit l’Euphrate et menace Ctésiphon, la capitale des Sassanides.
Léovigild fonde Victoriacum (Vitoria) en Espagne pour marquer son succès sur les Vascons.
582L'empereur Tibère II abandonne Sirmium aux Avars et leur paie un énorme tribut pour sauvegarder le reste des Balkans.
Les Avars de Baïan prennent Sirmium. Ils poussent jusqu’à Anchialos et refusent de recevoir les envoyés de Maurice, occupé pour dix ans en Perse.
Après la prise de Sirmium en Pannonie, le chemin de la Save est ouvert à l’installation des tribus slaves.
584Les Wisigoths menés par Léovigild conquièrent le royaume suève en Hispanie ; Braga cesse d'être capitale.
Kubrat devient roi des Bulgares.
Rétablissement de la royauté chez les Lombards. Authari est couronné roi des Lombards. Son royaume reste vassal des Francs (fin en 590). Il reprend la lutte contre Byzance et menace Ravenne, qui est sauvée par l’intervention de la flotte impériale.
Les Lombards massacrent les « Romains puissants ».
Érection de l’exarchat de Ravenne pour lutter contre les Lombards. L’exarque, armé de pouvoirs illimités, dispose cependant d’effectifs insuffisants.
58513 avril : Herménégild est décapité.
Léovigild, le roi arien des Wisigoths conquiert le royaume des Suèves, "catholiques" (christianisme nicéen), au Nord-Ouest de l'Espagne. Il écrase la révolte de son fils Herménégild, converti par l’évêque Léandre de Séville. Herménégilde, assiégé dans Séville, est exécuté et Léandre exilé.
586Septembre : Siège de Thessalonique par les Avars et les Slaves.
587L'empereur byzantin Maurice brise la révolte des Maures en Afrique, repousse les Lombards en Italie (exarchat de Ravenne), les Avars et les Slaves dans les Balkans (siège de Thessalonique).
Les Vascons, venus des Pyrénées, s’installent en Aquitaine.
La peste inguinale, apportée par un navire venu d’Espagne, ravage Marseille (Grégoire de Tours).
Le Breton Waroch prend le pays nantais[1].
588Childebert et sa mère Brunehilde envoient des ambassadeurs à Constantinople pour préparer avec l’empereur la guerre contre les Lombards. L’armée franque est vaincue et la paix est conclue en 589.
Peste en Gaule (588-591). Dysenterie dans le Bassin parisien.
Peste en Provence : l'épidémie emporte l'archevêque d'Arles Licerius (586-+588)
Dans l'Empire byzantin, les troupes d’Orient, impayées, se débandent et pratiquent le brigandage et la maraude.
Invasion avare et slave en Grèce.
590Les Lombards survivent à l'attaque conjuguée des Francs et des Byzantins en se repliant derrière les fortifications de leurs cités. Ils paient un tribut aux Francs pour qu'ils se retirent.
Les Byzantins, libérés par la paix avec la Perse, se détachent des Francs, qui cessent d’intervenir en Italie.
La paix avec les Francs renforce le royaume lombard.
591La paix est rétablie à nouveau entre les deux empires byzantin et perse.
Byzance contrôle le débouché de la route de la soie.
L’Afrique est érigée en exarchat.
Les Khazars s’installent sur la Volga.
592L'empereur d'Orient Maurice Ier commence à combattre les Avars et les Slaves à la frontière du Danube. Il remporte des succès, franchit à plusieurs reprises le fleuve, mais se heurte à la masse des Slaves déjà installés. Les Byzantins reprennent Singidunum.
598Après une avancée ferme des Lombards sous leur roi Agilulf depuis 591, les Byzantins concluent finalement un traité leur concédant l'Italie du Nord, par l’intermédiaire du pape Grégoire le Grand qui espère convertir les Lombards au catholicisme. Le siège de Rome est levé.
Fondation de l'empire des Khazars en Russie méridionale.
600La population de la Terre s'élève à quelque 208 millions d'hommes.
601Augustin de Cantorbéry est nommé primat d’Angleterre par le pape Grégoire.
Victoire de Byzance sur les Avars. Maurice Ier ordonne à ses troupes de camper sur la rive gauche du Danube, mais celles-ci se révoltent (602).
602Mort à Chalcédoine de Maurice Ier, empereur romain d'Orient de 582 à 602, gendre et successeur de Tibère II, qui mit fin à la guerre contre les Perses et aida Khosrô II à reconquérir son trône (591). Il lutta également avec succès contre les Lombards, les Avars et les Slaves, mais fut renversé par une rébellion militaire et mis à mort avec sa famille.
Début du règne de Phokas (Phocas), empereur byzantin (fin en 610).
Maurice Ier ne réussit pas à endiguer les Slaves. L’état des finances l’obligent à des économies draconiennes qui mécontentent l’armée. Plusieurs mutineries doivent être réprimées. Phocas, simple centurion est porté au trône par une sédition militaire dans les Balkans. Il met à mort Maurice et ses fils et gouverne par la terreur. L’anarchie ne fait que croître et les Perses en profitent pour envahir à nouveau les provinces orientales en 603.
Les Slovènes, un peuple slave de Pannonie, quittent la plaine hongroise pour s’établir sur les côtes de l’Adriatique et se livrent à des incursions en Istrie et en Vénétie, tandis qu’au nord ils pénètrent dans les vallées des Alpes jusqu’aux environs de Salzbourg.
Succès perses contre Byzance, d’Edesse à Chalcédoine, face à Constantinople (602-609). Après la chute de Maurice au profit de Phocas, Khosrô II envahit la Syrie et l’Anatolie.
Toute la péninsule arabique tombe pour trente ans aux mains des Perses. Al-Hira, capitale des Lakhmides dont le dernier souverain est exécuté, est dirigée par les envoyés du roi perse qui y perçoit tribut.
603En Espagne, Witteric, arien révolté contre Liuga II, l’assassine et devient roi des Wisigoths (fin en 610).
Les Lombards dominent la plaine du Pô, la Toscane, les duchés de Spolète et de Bénévent. Ils pillent la Campanie puis signent une trêve avec le pape Grégoire le Grand.
La paix entre les Lombards et Byzance laisse à l’Italie 130 années de répits.
Gostun devient gouverneur des Bulgares.
Le roi de Perse Khosro II reprend la guerre contre Byzance après la mort de Maurice Ier. Allié aux Avars, il envahit à plusieurs reprises l’Asie Mineure et paraît devant Constantinople en 615.
605Reconstruction de la Kaaba, Mahomet sert de médiateur lors d'un conflit opposant les tribus mecquoises lors de la pose de la Pierre noire.
Guerre des Francs contre les Saxons.
Dagobert s’allie avec l’empereur Héraclius contre les Lombards en Italie.
607Le Lombard Agiluft, arien, se convertit au catholicisme. Il fixe sa cour à Pavie.
La conversion au catholicisme progressive des Lombards favorise leur fusion avec les Romains durant le VIIe siècle jusqu’au début du VIIIe. L’action des papes, de la reine Téolinde, qui entretient des relations épistolaires avec le pape Grégoire, et celle de Byzance qui envoie des missions de moines d’Orient en Lombardie, active le processus.
609Le général perse Chahin prend Chalcédoine aux Byzantins.
Soulèvement sanglant des Juifs à Antioche.
61018 mars : Première vision de Mahomet. Le fondateur de l'Islam, reçoit le premier message prophétique dans une caverne du mont Hira.
Prédication privée : Mahomet convertit à l'Islam ses proches (610-612).
3 octobre : Début du règne d'Héraclius Ier, empereur byzantin (fin en 641)
Héraclius le Jeune, fils de l’exarque de Carthage, renverse Phocas qui est massacré par la foule.
Héraclius fonde une nouvelle dynastie. Les règles de succession au trône sont modifiées : Héraclius cesse de choisir un César, comme le prévoyait le système tétrarchique de Dioclétien, pour associer au trône ses fils Constantin et Héraclonas. Héraclius prend le premier le titre de Basileus.
Le patriarche Sergius (Serge) prêche le monothélisme.
Pour résoudre la crise monophysite, le patriarche Sergius reprend une thèse orientale, qui distinguant les deux natures du Christ, expose qu’elle sont unies par un seul principe de mise en action (énergie). C’est le monoénergisme qui séduit le pape Honorius et le patriarche Cyr d’Alexandrie, mais se heurte à l’opposition de la population monophysite de Syrie et d’Égypte et au tenant de l’orthodoxie, comme le patriarche Sophrone de Jérusalem. Sergius infléchit sa doctrine. Il passe sous silence les problème des énergies pour annoncer l’unicité de la volonté (thélèma). Ainsi naît le monothélisme.
Fondation du monastère de Luxeuil, en Bourgogne, fondé par Colomban.
Brunehilde expulse saint Colomban de Bourgogne.
Le moine irlandais Colomban commence la christianisation de l'Allemagne méridionale au lac de Constance.
611Le général perse Charbaraz occupe Antioche, puis Damas (612).
Victoire des Arabes à Dhou Qar.
612Début du règne de Sisebut, roi des Wisigoths (fin en 621).
Le moine irlandais saint Colomban fonde le monastère de Bobbio en Italie.
Brunehilde fait assassiner Théodebert II, roi d’Austrasie, vaincu à Toul par son frère Thierry II, roi de Bourgogne. Elle tente de faire proclamer roi son arrière-petit-fils Sigebert, mais les grands de Bourgogne se révoltent contre elle et ceux d’Austrasie appellent Clotaire II, fils de Frédégonde.
Les Perses occupent la Cappadoce et l’Arménie.
613Débuts de la prédication publique et des ennuis de Mahomet à La Mecque.
Supplice de la reine Brunehilde par Clotaire II : Clotaire II envahit l’Austrasie et fait torturer et assassiner Brunehilde, qui est attachée à la queue d’un cheval. Clotaire réalise l’unité des royaumes Francs.
Début du règne de Clotaire II, roi des Francs (fin en 629).
Warnachaire devient maire du Palais en Bourgogne (fin en 628).
L’orfèvre Limousin Eloi réalise le trône d’or incrusté de pierreries de Clotaire II (il fait en réalité deux trônes avec l’or prévu pour un seul).
« Premier Mal » : le roi des Wisigoths Sisebut force les Juifs à se convertir sous peine de bannissement et de confiscation de leurs biens, ce qui lui attire le blâme d’Isidore de Séville. 90 000 Juifs auraient embrassé la religion chrétienne. De nombreux autres se réfugient en Gaule.
614Persécution de Mahomet et de ses proches à La Mecque.
Les armées perses de Chosroès II, dirigées par le général Charbaraz prennent Césarée puis pillent Jérusalem. Elles emmènent en captivité le patriarche et la population.
615Le roi Wisigoth Sisebut reprend le sud de l’Espagne à Byzance.
Les Perses atteignent la Chalcédoine et menacent Constantinople.
616Le clan de Mahomet (les Hachémites) est soumis à un blocus commercial (616-618). Mahomet doit fuir La Mecque et se réfugie chez son oncle Abû Tâlib.
Jean de Gonza soulève la Campanie. L’exarque Jean est assassiné à Ravenne. Eleutherios, chargé par Héraclius de ramener l’ordre en Italie, se proclame empereur. Il sera assassiné en allant se faire couronner à Rome.
617Le Khan des Avars franchit le mur d'Anastase et pille les faubourgs de Constantinople. Les tribus Slaves qui accompagnent les Avars occupent progressivement la péninsule Balkanique jusqu’au Péloponnèse et l’Egée, poussant les Grecs vers les côtes, la Sicile ou la Calabre.
Les Perses débarquent à Chypre.
Début du règne de Edwin (585-632), roi de Northumbrie (saint).
Attaque picte contre la mission de Donnan à Eigg aux Hébrides. Donnan est tué avec 52 compagnons.
618Le Perse Charbaraz conquiert l’Égypte et met Alexandrie à sac. Ses troupes occupent le pays jusqu’en 629. L’empire achéménide est reconstitué.
619Slaves et Avars assiègent Thessalonique puis Constantinople.
L'empereur Héraclius paie tribut au kagan des Avars afin de mobiliser ses troupes contre les Perses.
Baptême de Kubrat, futur khan des Avars, alors otage à Constantinople.
Les Perses sous Khosro II font la conquête de l'Égypte.
Mahomet peut revenir à La Mecque. C’est à cette époque que se situe son voyage dans le monde céleste et à Jérusalem sur le cheval El Barek (l’Eclair).
621Début du règne de Swinthila, roi des Wisigoths en Espagne.
62215 juin : Le prophète Mahomet quitte la ville de La Mecque dont les habitants voulaient l'assassiner.
23 juin : Pacte d'Aqaba : les musulmans prêtent un serment de fidélité et d'obéissance à Mahomet.
16 juillet : Emigration de Mahomet de La Mecque à Yathrib (Médine) : début de l'Hégire (exil), qui marque le point de départ du calendrier musulman, le point zéro de l' Islam.
24 septembre : Arrivée de Mahomet à Yathrib qui devient Madinat an-Nabi (Médine).
623En février, Promulgation de la charte de Médine, établissant l'égalité entre les musulmans, juifs, chrétiens et polythéistes. Réactions hostiles des tribus juives.
Début du règne de Dagobert Ier, roi d'Austrasie.
Clotaire réduit la rébellion des Burgondes.
Expédition du marchand franc d’origine gauloise (Sénon) Samo chez les Wendes (Slaves) à la tête d’une troupe de marchands aventuriers (623-624). Ils y recherchent des esclaves païens et certainement des fourrures. Samo deviendra roi des Wendes et fera massacrer les marchands Francs, ce qui provoquera la guerre avec Dagobert Ier (632).
D’après les Chroniques de Frédégaire (660), les Slaves de Moravie ne pouvant plus supporter l’oppression des Avars se révoltent.
A partir du règne de Dagobert Ier, des missionnaires Francs sont envoyées de Luxeuil, puis de Saint-Gall, pour convertir les Slaves.
Les Slaves atteignent la Crète.
Trêve de l'empire byzantin avec les Avars.
L'empereur d'Orient Héraclius pénètre en Médie, incendie le temple du Feu de Tabriz. Khosro II s’enfuit et le pays est ravagé par les mercenaires Isauriens. Héraclius se retire avec 50 000 prisonniers et recrute des troupes parmi les chrétiens d’Arménie et du Caucase.
624Le message d’Allah, transmis oralement (qur’ân) commence à être rassemblé. Les obligations des musulmans se précisent : jeûne du ramadan, prières quotidiennes et en commun le vendredi, aumône légale (zakât).
Le roi des Wisigoths Swinthila reprend à Byzance ses derniers postes en Espagne.
Dagobert Ier élimine le dynaste Bavarois Clodoald.
62523 janvier : Le Prophète Mahomet quitte Médine à la tête de 1 000 hommes, pour rejoindre les troupes des chefs qoreichites qui avaient survécu à la bataille de Badr, décidés à venger leurs morts.
23 mars : Défaite des musulmans devant les Mecquois à Ouhoud.
En août, Expulsion de Médine de la tribu juive des Banou Kouraïza. Elle se réfugie dans l’oasis de Khaybar, à une centaine de kilomètres au nord.
Mahomet (Mohammed) introduit l'appel à la prière par le muezzin.
Réorganisation de l'empire byzantin : création de circonscriptions militaires pour éviter l'emploi de Barbares mercenaires.
Le roi d'Austrasie Dagobert Ier épouse Gomatrude.
Le roi Edwin de Northumbrie, les rois du Kent, d’Est-Anglie et du Wessex épousent la cause papale contre celle des moines Scots en créant l’archevêché d’York.
Edwin unit le Kent à la Northumbrie par son mariage avec Ethelburge, fille du roi du Kent.
626Début du règne de Arioald, roi des Lombards (fin en 636).
L'assemblée des nobles du royaume du roi Edwin de Northumbrie, décide la conversion des Angles au christianisme.
26 juin : Les Avars, alliés des Perses se présentent devant Constantinople. Mais leur flotte est anéantie et ils sont écrasés par les armées du patriarche Serge et du fils de l’empereur (Constantin) qui invoquent la vierge (Théotokos) ente le 2 et le 7 août.
Cette défaite définitive est le signal de la révolte pour les tribus slaves soumises par les Avars.
Le Franc Samo prend la tête de la révolte slave et s’affirme comme chef des territoires libérés, la Moravie, la Bohême, la Basse-Autriche et la Serbie Blanche (631).
Les Slaves alpins se heurtent aux Bavarois sur le cours supérieur de la Drave (626-629).
Dans les Balkans, Les envahisseurs slaves forment des « sklavinies », petites principautés indépendantes les unes des autres, qui échappent plus ou moins complètement au pouvoir de l’empereur.
L'empereur d'Orient Héraclius sollicite l’aide des Khazars (40 000 hommes) pour attaquer les Sassanides.
627Mars : Bataille du fossé. Échec des Mecquois devant Médine protégée par un fossé.
Mai : Massacre de la tribu juive des Banou Kouraïza.
La population juive de Médine, accusée de trahison, est éliminée par Mahomet (Mohammed).
Mahomet (Mohammed) limite à 4 (quatre) le nombre d'épouses d'un musulman dans la mesure du consentement des mariées.
Théodore, frère d’Héraclius combat les Perses en Chalcédoine pendant que des mercenaires Géorgiens et Khazars assiègent Tiflis dans le Caucase. Héraclius, avec le gros des troupes, marche sur l’Assyrie.
12 décembre : Le Basileus Héraclius remporte une victoire décisive sur les Perses sassanides de l'empereur Chosroès II à la bataille de Ninive. Il est allié au peuple des Khazars, parvient devant Ninive et anéantit l'armée perse. Il avance vers Ctésiphon.
628Janvier : L'empereur d'Orient Héraclius ne prend pas Ctésiphon trop bien défendue mais pille la résidence royale de Dastagerd, puis bat en retraite dans le Zagros vers Ganzaca le 11 mars.
Février : Kavadh (Shiraw) assassine son père le roi de Perse Khosro II et demande la paix à Byzance.
Période d’anarchie en Perse (628-632). Les usurpateurs non Sassanides alternent avec les princes légitimes trop faibles : Kavadh II Shéroé, Ardachêr III (628-630), Schahr-Barâz, Khosro III, la reine Boran (629-630), Péroz II, Azarmedûkht, Hormizd VI, Khosro IV (631-632).
Mars :
Pacte de Hudaibiya. Mahomet obtient des Quourayshites de la Mecque une trêve de 10 ans et l’autorisation d’assister au pèlerinage (en mars). Des relations diplomatiques sont établies avec Ctésiphon, Constantinople, le Négus d’Ethiopie et le gouverneur d’Égypte.
Expéditions des musulmans contre les tribus juives de Khaïbar et de Fadak.
62921 mars : Héraclius abandonne le titre d'Imperator Caesar Augustus pour prendre celui de Basileus.
Juillet : Accords d’Arrabissos entre Byzance et la Perse. L’empire byzantin récupère la Mésopotamie romaine, la Syrie, la Palestine et l’Égypte. La guerre civile qui éclate en Perse paraît assurer le triomphe définitif de Byzance.
Après vingt ans de guerre, la Perse est complètement désorganisée et son pouvoir politique ébranlé.
Septembre : Héraclius rentre triomphant à Constantinople.
En septembre, premiers incidents entre les musulmans et les Byzantins, défaite des Musulmans à Mu'ta, près de la Mer Morte.
63011 janvier : Mahomet (Mohammed) revient à La Mecque avec dix mille musulmans. Il épure la ville et la Kaaba en supprimant les idoles (il y en avait 360).
Consolidation du pouvoir musulman, unification de l'Arabie sous l'autorité de Mahomet (630 - 631).
Les tribus voisines de La Mecque se soumettent sauf les Hawazin qui sont finalement vaincus à Hunayn, entre La Mecque et Tâ’if. Le Prophète pousse jusqu’à la frontière Byzantine, à Tabuq dans le nord puis convainc les tribus arabes du Nedjd et du Yémen. La péninsule est islamisée, l’ordre tribal remplacé par la législation religieuse (le Coran et la Sunna).
Les Juifs et les chrétiens de la péninsule se retrouvent sous la protection de l’islam et payent en compensation de jizyah (tribut). Les païens n’ont le choix qu’entre la conversion à l’islam et la mort.
En Espagne, Dagobert Ier soutient le prétendant Wisigoth Sisenand contre le roi Swinthila.
Dagobert saisit des terres monastiques pour les attribuer à ses soldats (prémisses du contrat de précaire). Il généralise le principe de la corvée.
Didier, trésorier de Dagobert, devient évêque de Cahors (630-655) à la mort de son frère assassiné par une faction rivale.
Didier édifie de nombreuses église à Cahors et aux environs, ainsi qu’un monastère.
Les moines du sud de l’Irlande se rallient au calcul romain de la date de Pâques.
631Bataille de Wogastisburg : Suite à l’attaque de marchands francs, une expédition franque est dirigée contre le roi des Wendes (Slaves du Nord) d’origine franque, Samo, qui refuse l'allégeance au roi Dagobert Ier. Partie de Metz, elle est renforcée sur ses ailes par les Alamans et les Lombards. Elle connaît d’abord des succès, mais Samo parvient à confirmer son indépendance après sa victoire près de Wogastis (Uhošt en Bohême). Sa confédération occupe alors un territoire qui va de l’Elbe aux abords de la mer Adriatique.
Dagobert roi des Francs soutient contre le roi wisigoth Swinthila, le prétendant Sisenand, gouverneur du marquisat de Gothie (Septimanie).
63226 février : Le prophète Mahomet, suivi d'une foule de cent mille pélerins, se met en route pour La Mecque, où il va effectuer son pèlerinage d'adieu.
5 mars : Le prophète Mahomet arrive à La Mecque pour accomplir le pèlerinage, et il y est rejoint par Ali, qui revenait du Yémen avec ses hommes.
15 mars : Faisant ses adieux à sa ville natale, le prophète Mahomet quitte La Mecque pour Médine.
19 mars : Au retour de son pèlerinage d'adieu à La Mecque, le prophète Mahomet fait une halte à Ghadir Khum, où il prononce un sermon, au cours duquel il aurait révèlé (d'après les chiites) que Dieu lui aurait commandé de désigner son successeur, et qu'il aurait choisi `Ali.
8 juin : Mort du prophète Mahomet à Médine. Abou Bakr devient le premier calife de l'Islam.
16 juin : Début du règne de Yazdgard III, dernier roi sassanide de Perse (fin en 651).
Le calife Abou Bakr soumet les tribus arabes révoltées. Il progresse vers la Syrie et la Perse (fin en 634).
Sous le règne d’Abou Bakr commence la collecte du Coran. Zayd, secrétaire de Mahomet, est chargé du travail.
En Hispanie (au royaume wisigoth), Sisenand offre 200 000 sous d’or au roi des Francs Dagobert Ier pour son soutien contre Swinthila. Les Francs interviennent à Saragosse où Sisenand est couronné roi des Wisigoths contre Swinthila.
Dagobert Ier de retour en Austrasie prend une concubine, Ragnétrude, qui lui donne un fils, Sigebert, qui est proclamé vice-roi d’Austrasie.
Pépin et Cunipert (évêque de Cologne), deviennent maires d’Austrasie.
Félix devient patrice d’Aquitaine (?).
Début du règne de Penda, roi de Mercie (fin en 654).
Le roi des Francs Dagobert Ier crée la foire de Saint-Denis, grand marché de 4 semaines.
633Victoire des Arabes sur les Perses à Oullaïs, sur l’Euphrate.
Isidore de Séville préside le quatrième concile de Tolède qui décrète l’union de l’Église et de l’État, la création d’écoles épiscopales dans chaque diocèse et l’unification des pratiques liturgiques. Le concile promulgue également des canons anti-judaïques.
L’Église espagnole proclame l’électivité des rois par elle et les Grands et introduit le sacre.
Oswald (602-642), roi de Northumbrie (saint).
12 octobre : Edwin de Northumbrie est battu et tué par Penda de Mercie à la bataille de Hatfield Chase. Son successeur Oswald est menacé à son avènement par un soulèvement de certains de ses sujets, dont des bretons attachés au christianisme irlandais. Il accorde à ce dernier toute sa faveur.
Fondation du royaume breton de Strathclyde avec Dumbarton comme capitale.
Dagobert Ier épouse Nantilde après avoir répudié Gomatrude.
63430 juillet : Victoire des musulmans à Adjnadaïn en Palestine sur les Byzantins.
23 août : Début du califat d'Omar Ier (Umar Ier) (fin en 644).
Le général arabe Khalid ibn al-Walid prend al-Hira à l’appel de la tribu des Bakr, ralliée à l’Islam, menaçant la Perse sur l’Euphrate.
Octobre : Victoire des perses Sassanides sur les arabes musulmans à la bataille du pont.
Clovis II, roi de Neustrie sous la régence de Nantilde.
Dagobert Ier rénove l’abbaye de Saint-Denis et y instaure des foires les 9 octobre.
Réaction païenne en Essex et en Northumbrie.
Victoire d'Oswald roi de Northumbrie sur le roi de Gwynedd Cadwallon ap Cadfan qui est tué à la bataille de Heavenfield.
635Le Bulgare Kovrak, neveu de Gostun, après avoir émancipé son peuple des Avars (630-635) se proclame khan des Bulgares. Héraclius lui donne le titre de patrice.
636Début du règne de Rothari, roi des Lombards, qui épouse Gondeberge, la veuve catholique de son prédecesseur Arioald (fin en 652).
Début du règne de Chrutela, roi des Wisigoths (636-640).
En Aquitaine, les chefs basques, menés par Aighyna, sont soumis.
Dagobert Ier s’unit avec une noble Wisigothe, Wulgunde.
La Domnonée de Judicaël en Bretagne devient protectorat Franc (hommage de Judicaël à Dagobert à Clichy).
20 août : L'armée byzantine est écrasée par les Arabes à la bataille de Yarmouk.
Byzance perd la Syrie, occupée par les musulmans jusqu'aux Monts Taurus.
Les succès arabes sont favorisés par la négligence du basileus qui a refusé de payer ses mercenaires des marches syriennes, et par l’affaiblissement de l’empire perse qui vient d’être envahie par les Byzantins.
La population de la Syrie comprend de nombreux éléments arabes qui se mêlent à l’armée d’occupation et se convertissent. Le pays est divisé en quatre djund dans lesquels les tribus participent à la vie économique. Les gouverneurs décident pour maintenir la stabilité du pays de limiter l’immigration aux clans apparentés aux tribus déjà présentes.
Fondation du camp de Bassorah par le calife Omar.
637Le roi de Perse Yazdgard III tente de reprendre al-Hira. Le général arabe Abu’Obayd traverse l’Euphrate à sa rencontre mais est écrasé sous les pattes d’un éléphant. Al-Mothanna regroupe les forces des musulmans, vainc les Perses devant al-Hira puis retraverse le fleuve vers Ctésiphon. Le Perse Roustan tient bon et les Arabes doivent se regrouper au sud de al-Hira. Renforcés par les troupes de Syrie, ils livrent une bataille décisive de trois jours à Al-Qadisiyya au printemps. Roustan, défait, meurt. Les Arabes prennent Ctésiphon (Mada’in) puis sont victorieux à Jaloula. Yazdgard III s’enfuit dans le Zagros.
63919 février : Début du règne de Clovis II, roi des Francs, âgé de 5 ans (fin en 657). Il règne en Neustrie et en Bourgogne tandis que son frère Sigebert (9 ans) règne en Austrasie et en Aquitaine.
Début de la domination des maires du palais, Pépin de Landen en Austrasie et Aega en Neustrie.
Début de la décadence mérovingienne et reprise des guerres civiles.
Aega, puis Erchinoald (641), maires de Neustrie.
Grimoald Ier, maire d'Austrasie.
Les Byzantins pillent le Latran.
Les Arabes pillent Suse.
Le général arabe Amr Ibn Es As entre en Égypte. Il s’empare de Péluse, puis de Memphis, que les Grecs quittent précipitamment pour Alexandrie.
Année de la Grande mortalité. Une grande famine sévit en Arabie (639-640)
640La Thuringe de soulève et acquiert son indépendance vis à vis des Francs.
Salone, capitale de la Dalmatie, tombe aux mains des Slaves.
La Syrie avec Antioche, conquise par Omar (Umar), devient arabe.
Prise de Césarée de Cappadoce par les Arabes.
641Les Arabes prennent Alexandrie en novembre. Les Byzantins ont onze mois pour évacuer la ville en emportant leurs biens. Les 40 000 Juifs sont autorisés à rester. Deux cent otages Grecs et Egyptiens garantissent la bonne exécution du traité de paix.
Le général arabe Amr conquiert la Basse-Égypte, puis occupe la Nubie.
Occupation de la Haute Mésopotamie (Mossoul, 639-641), qui devient la Djézira et de l’Arménie (640-643). Les deux régions dépendent de Damas.
Début du règne de Constant II, empereur byzantin (fin en 668).
Règne de Héraclius II Héraclonas, empereur byzantin associé.
Règne et décès de Constantin III Héraclius, empereur byzantin associé.
A la mort d’Héraclius, ses fils Constantin et Héraclonas se dressent l’un contre l’autre pour lui succéder, puis à la mort de Constantin (empoisonné ?), les partisans de son fils et ceux d’Héraclonas. Les troupes d’Asie, soulevées par l’officier arménien Valentin obligent Héraclonas et sa mère Martine à s’associer à Constant II, fils de Constantin, âgé de 11 ans. Héraclonas est renversé, son nez arraché et déporté à Rhodes. Martine à la langue coupée.
Un royaume slave se constitue à l'emplacement actuel de la Bohême.
642Le roi de Northumbrie Oswald est vaincu et tué par Penda de Mercie.
Oswy, roi de Northumbrie (642-670).
Sécession de l’exarque de Ravenne Maurice.
Division de l’empire protobulgare de l’Europe sud-orientale entre les cinq fils de Kovrak (dont Bayan et Isperik ou Asparuk). Les Khazars profitent de cette division pour occuper le terrain. Les Bulgares se regroupent en trois hordes. La première reste sur place et est vassalisée. La seconde fuit vers l’ouest sous la conduite d’Isperik (644-702). La troisième remonte le cours de la Volga et s’établit au confluent de la Kama.
Victoire des arabes musulmans sur l'empire sassanide à la bataille de Nahavand. Cette bataille marque la fin de l'empire Sassamide.
643Les Saxons d’Oswald, roi de Northumbrie, écrasent les Bretons.
Les Arabes atteignent la Tripolitaine et la Cyrénaïque.
644Prise de Ravy par les musulmans. Le régime sassanide s’effondre en Perse.
Début du califat d'Othman (fin en 656).
L’omeyyade Othman, gendre du prophète, est difficilement désigné par une commission de six Compagnons constituée par son prédécesseur Omar. Il doit très vite faire face à une opposition complexe dès qu’il entreprend de consolider l’enracinement des Arabes hors d’Arabie. Son autorité n’est pas reconnue par les partisans (les chiites) de `Ali, mari de Fatima, fille de Mahomet.
Le roi Franc Sigebert III interdit que les synodes soient tenus sans autorisation de sa part.
647Premiers raids arabes dans le Maghreb.
Prise de Tripoli de Libye.
Raid d’Abd Allah ibn Sa'd en Ifriqiya. Après un premier succès en Tunisie, les Byzantins sont battus à Sbeïtla. L’exarque Grégoire est tué.
Alexandrie, qui s’était révolté contre la domination arabe, est de nouveau prise. Ses murs sont complètement détruits.
648Expéditions arabes vers Chypre, prise en 649.
649Début du règne de Receswinthe, roi des Wisigoths (fin en 672). Il interdit la circoncision, le sabbat et les fêtes juives.
Le roi Franc Clovis II épouse Bathilde, une esclave anglo-saxonne. Elle aura une influence importante à la cour.
Mort de Samo, roi des Wendes. Son domaine, le premier État slave de l’Histoire, se désagrége.
Les Avars rétablissent leurs dominations sur la frontière du Danube, mais sont déjà entrés en décadence.
Une principauté slovène se forme en Carantanie autour du château de Krn (Karnburg, appelé au XIe siècle « Civitas Carantana »).
Byzance cède l'île de Chypre aux Arabes.
652Les Lombards se convertissent au catholicisme.
Début du règne de Rodoald, roi des Lombards (fin en 653).
L'exarque de Ravenne Olympios meurt en Sicile en luttant contre les Arabes.
653L'empereur byzantin Constant II fait arrêter et emprisonner par l’exarque de Ravenne le pape Martin Ier, accusé de complot avec les Arabes. Le 19 juin, le pape est embarqué à Constantinople, où il est condamné à mort le 20 décembre puis exilé à Chersôn en Crimée. Il y meurt dans la faim et la misère en 654.
Arrestation à Rome de Maxime le Confesseur, principal théologien du parti opposé aux monothélètes. Condamné à Constantinople, il est torturé, exilé mais refusera toujours le Typos de Constant II.
Début du règne de Aripert, roi des Lombards (fin en 661). Il se fait baptiser.
Le roi des Wisigoths Receswinthe promulgue un code inspiré du droit romain (Liber jurdiciorum ou Forum judicium) instituant une totale parité entre ses sujets Romains et Goths en Espagne.
Traité entre les musulmans et les chrétiens d’Arménie.
L’empereur byzantin Constant II envahit alors l’Arménie avec 100 000 hommes ; Le gouverneur d’Arménie et d’Ibérie Théodore Rechtouni la reconquiert quelques mois plus tard avec le secours des Arabes.
Le calife choisit le prince arménien Théodore Rechtouni pour administrer l’Arménie, le nommant patricien. Avec le temps, les patriciens deviennent virtuellement des rois.
L’histoire de l’Arménie, durant un siècle, est marquée par le flux incessant des armées arabe et byzantine, qui s’affrontent. Les Arméniens, conduits par des généraux issus de la famille des Bagratouni, s’allient aux uns contre les autres, au grès des conflits.
65415 novembre : Penda, le maître du royaume anglais de Mercie est battu et exécuté par Oswy, le roi de Northumbrie (ou 655).
L’Arménie est entièrement conquise par les Arabes.
Les Arabes s'emparent des îles de Rhodes et de Cos.
656Juin : Ali ibn Abi Talib succède à Uthman, calife à Médine (656-661).
Uthman (Othman) voit sa politique de collaboration avec les peuples vaincu pour l’administration de l’Empire contestée en Égypte et en Syrie par les partisans d’Ali. Il est assassiné le 17 juin par le frère d’A'isha (fille d’Abu Bakr et femme préférée du Prophète). Ali s’impose à Médine comme son successeur. Il obtient rapidement le soutient des trois grandes villes musulmanes (Basra, Kûfa et Fustât). Mais il est soupçonné d’avoir commandité le crime d’Uthman.
Décembre : Bataille du chameau en Arabie.
Mu'awiyya, allié d’A'isha et leurs partisans (Talha et Zoubayr, de la Mecque) se soulèvent contre Ali mais sont battus à la bataille du Chameau où A’isha est faite prisonnière.
Grimoald, fils de Pépin de Landen échoue dans une tentative de coup d'État à Metz dans le royaume d'Austrasie. Il impose son fils Childebert l'Adopté en Austrasie (656-662) à la place du fils de Sigebert III, Dagobert II, exilé en Irlande.
65727 novembre : Début du règne de Clotaire III, roi de Neustrie et de Bourgogne (fin en 670).
658Le basileus Constant II lutte contre les îlots slavisés en Epire pour dégager Thessalonique. Il fait de nombreux prisonniers dont une partie est sans doute transplantée en Asie Mineure.
659Traité de paix entre Byzance et l’islam.
Mu'awiyya, reconnu en Syrie puis en Égypte, est proclamé calife. Damas devient la capitale au détriment de Médine. L’Empire est organisé en un état monarchique centralisé qui s’appuie sur les Kalbides ou Yéménites et des cadres Syriens récemment convertis (Ibn Sarjun, un ancien fonctionnaire byzantin, est le chef des finances de Mu'awiyya).
660En Angleterre, seul le Sussex et l’île de Wight restent païens.
Sous la pression des Khazars, les Bulgares récemment émancipé des Avars sous le khan Kouvrat (642), commandés par Asparoukh, atteignent le delta du Danube et s’installent dans la Dobroudja.
661Début du règne conjoint de Perctarith et Godepert, roi des Lombards (fin en 662).
Muawiya Ier premier calife Omeyyades débute son règne à Damas (fin en 680).
662Le calife Mu'awiyya lance ses troupes à la conquête du Maghreb. Il ne peut se maintenir.
Début du règne de Childéric II roi d’Austrasie.
Anségisel devient maire du palais d’Austrasie
Début du règne de Grimoald Ier de Bénévent, roi des Lombards (fin en 671).
Echec d’une expédition franque en Italie contre les Lombards (662-663).
Le basileus Constant II paye un tribut au calife puis tente de reprendre l’Italie aux Lombards. Il débarque à Tarente et renforce la position de Byzance dans le sud de la péninsule.
663L'empereur Constant II entreprend la reconquête de l'Italie.
5 juillet : Constant II se rend à Rome où il est reçu en grande pompe par le pape Vitalien. Après 12 jours, il s’installe à Syracuse où il peut compter sur sa flotte. Il profite des querelles religieuses et des usurpations militaires qui agitent l’Italie et l’Afrique pour prendre quelques places aux Lombards. Il tente vainement de reprendre Bénévent.
669Dans l'empire byzantin, premières mentions du thème des Anatoliques (669), des Arméniaques (667) et de l’Opsikion. Les thèmes répondent à des nécessités militaires nouvelles : face aux raids des Arabes, une grande armée centrale est inefficace, car elle arrive après le départ de l’ennemi. Il faut pouvoir mobiliser rapidement une armée moins nombreuse mais décidée à défendre sa terre, les stratiôtes des thèmes, dirigée par un chef puissant, le stratège.
Attaque de Constantinople par la flotte Arabe qui menace Rhodes, Chypre et la Crète.
670Début du règne de Childéric II, roi des Francs (fin en 673).
Début du règne d'Egfrid, roi de Northumbrie (fin en 685).
671Indépendance de l’Aquitaine dirigée par le duc Loup.
Le roi de Northumbrie défait les Pictes.
672Siège de Constantinople par les Arabes de Mu'awiyya. La flotte musulmane paraît chaque année devant la ville de 672 à 677.
673Début du règne de Thierry III, roi des Francs (fin en 690).
A la mort de Clotaire III, Ebroïn, qui craint l’intervention des Grands, fait monter sur le trône de Neustrie Thierry III, troisième fils de Clovis II et Bathilde, et contraint cette dernière à se retirer dans un couvent. Childéric II, désigné par les Grands, envahit la Neustrie. Ebroïn sera vaincu et interné à Luxeuil par Childéric et une coalition dirigée par Wulfoald et saint Léger. Childéric devient seul roi des Francs. L’autorité des Grands prend un caractère héréditaire. La mairie du palais est supprimée en Neustrie et en Bourgogne.
674A Constantinople, la flotte musulmane est incendiée par le « feu grégeois » inventé par l’architecte syrien Kallinikos. Mu'awiyya doit lever le siège.
Mercenaires turcs attestés en terre d’Islam (Bosra).
675Prise de Cyzique par les Arabes.
Les Arabes débarquent en Espagne par mer mais sont repoussés par la flotte Wisigothique.
Début du règne de Clovis III, roi d’Austrasie.
Leudesius, fils d’Erchinoald, devient maire du Palais de Neustrie avec l’appui de Leudegar, évêque d’Autun (Saint Léger).
Le roi Childéric II se débarrasse de saint Léger qui est enfermé à Luxeuil, ce qui provoque son assassinat par Bodilon : Childéric et sa femme Bilichilde, enceinte, sont égorgés lors d’une chasse dans la forêt de Bondy, à l’est de Paris, par les nobles révoltés. Ses partisans quittent la Neustrie pour l’Austrasie.
677Le basileus Constantin IV Pogonate repousse, par le feu grégeois, la flotte Arabe loin de Constantinople à la bataille de Syllaeum et oblige le calife Mu'awiyya à lui payer tribut (678). Il signe une paix définitive avec les Lombards.
678Début de l’évangélisation de la Frise par Wilfrid d'York.
Le blocus arabe de Byzance échoue. Arabes et Byzantins signent un traité de paix conclue pour trente ans.
679Les Khazars atteignent la mer Noire.
Le basileus Constantin IV Pogonate monte une expédition combinée terrestre et navale contre les Bulgares en débarquant ses troupes dans le delta du Danube (679-680). L’armée byzantine est défaite et les Bulgares passent le Danube, dirigés par leur Khan Asparuch, déferlent sur la Mésie et prennent des ports de la mer Noire comme Odessos. Constantin IV leur cède ce territoire et leur paye tribut. Les Bulgares se mêlent aux Slaves dont ils adopteront la langue et leur fournissent un encadrement comme jadis les Avars.
Création du thème de Thrace (679-680).
Conversion des Croates et des Serbes.
680Pépin de Herstal devient maire du palais d' Austrasie.
Pépin de Herstal est défait par Ebroïn au Bois-du-Fay, prés de Rethel puis à Latofao (aujourd'hui Laffaux, entre Soissons et Laon).
L’empereur d’Orient reconnaît les conquêtes lombardes en Italie.
À Tolède, le roi wisigoth Wamba est renversé par le comte Ervige.
Ervige crée la garde des bucellaires (mangeurs de biscuits) ou gardingos, à l’origine de la vassalité dans le nord de l’Espagne. Il ordonne aux Juifs d’abjurer dans l’année sous peine de confiscation et d’exil.
6819 août : Victoire des Bulgares menés par Asparoukh sur l'Empire byzantin. Création de l’État bulgare dont la capitale est alors installée à Pliska (aujourd’hui Aboba, près de Choumen).
682Le roi Wisigoth Ervige oblige les propriétaires a amener à l’armée le dixième de leurs esclaves en armes.
Peste en Grande Bretagne (fin en 683).
Au Maghreb, Oqba ibn Nafi avance jusqu’à l’Atlantique mais est repoussé par les Romains et les Berbères.
683Le soulèvement des Berbères refoule les Arabes en Afrique du Nord.
Les chefs Berbères Koceila (mort en 688) et la reine Kahina (morte en 702 ou 704) ont dirigé la résistance contre l’occupation arabe dont les premiers raids en Afrique du Nord débutèrent en 642.
Bataille de Tahuda, dans les Aurès : Oqba ibn Nafaa est assassiné dans une embuscade par les Berbères de Koceila qui lui a échappé. Le corps expéditionnaire arabe bat en retraite et Koceila s’empare de Kairouanil règnera 5 années.
684Marwan Ier, un Marwanides, branche cousine des Omeyyades, prend le pouvoir à Damas (fin en 685).
68520 mai : Bataille de Nechtansmere ou de Dunnichen : les Pictes de Brude Mac Bili, alliés aux Bretons, repoussent les Anglo-Saxons du royaume de Northumbrie et fixent leur frontière au Firth of Forth, en Écosse. Le roi Egfrid de Northumbrie est tué dans la bataille.
Alfried devient roi de Northumbrie.
Septembre : Début du premier règne de Justinien II Rhinotmète, empereur byzantin (fin en 695).
Justinien II pratique une politique de repeuplement des régions désertées par des déportations massives.
Reconquête de l’Afrique par les Byzantins (685-710).
687Juin : Bataille de Tertry. Pépin de Herstal maire du palais d'Austrasie soutenu par certains grands de Neustrie défait les Francs de Bourgogne et de Neustrie conduits par Berchaire, maire du palais de Neustrie. Ce dernier meurt peu après, le roi Thierry III et son trésor sont mis sous surveillance, Pépin II peut gouverner toute la Gaule et devient maire dans les trois royaumes. Il nomme Norderbert comte de Paris, qui chasse Rainfroi éphémère successeur de Berchaire.
Pépin tente de redonner au royaume ses anciennes frontières mais son autorité est nulle au sud de la Loire et en Bourgogne.
24 novembre : Début du règne d'Egica, roi des Wisigoths (fin en 702).
Egica supprime la loi sur le baptême forcé, mais oblige les Juifs à vendre, à un prix fixé par le roi, les vignes, les terres, les bâtiments et les esclaves qu’ils avaient achetés à des chrétiens. Cette politique ne peut être appliqué avec succès.
Les Bulgares sont devant Constantinople.
688L'Algérie et Carthage sont incorporés à l'Islam.
Les musulmans, vaincus par les Berbères à Kairouan, reculent sur Barqa où ils sont surpris et massacrés par un corps de débarquement byzantin. Zobeïr ibn Zeïs est tué.
Justinien II renouvelle la paix avec les Arabes. Il accepte de déplacer les Mardaïtes, montagnards belliqueux de l’Armanus qui effectuaient des raids dans les territoires musulmans, vers la Thrace, la Cilicie et la Pamphylie.
Berchier, maire du palais de Neustrie, est assassiné et Pépin II est reconnu par le roi comme seul maire du palais pour tout le royaume. Il ne s’établit pas pour autant à la cour où il place un homme de confiance et retourne en Austrasie.
689Le duché de Frise est incorporé dans le royaume des Francs.
Pépin de Herstal combat les Frisons. Leur prince Ratbod est battu à Wyk-lez-Duurstede (Dorestad) et doit céder la Westfrise à Pépin (prise d’Utrecht).
Début du règne d'Ina, roi du Wessex (fin en 726).
Expédition de Justinien II contre les Slaves de Macédoine, qui sont en partie déportés en Bithynie pour renforcer la défense contre les Arabes (Justinien peut lever un contingent de 30 000 hommes dans la population transplanté). Cette campagne permet aux Byzantins de rallier Thessalonique en traversant le pays slave.
691Début du règne de Clovis IV, roi de Neustrie et de Bourgogne (fin en 695).
Indépendance de la Bretagne vis à vis des Francs.
692Les Arabes écrasent l’armée Byzantine en Géorgie. L’Arménie se soulève et passe aux Arabes.
Une armée de 40 000 hommes dirigée par Hassan ibn al-Nu'man part à la conquête du Maghreb. Hassan ibn al-Nu'man est nommé gouverneur d’Ifriqiya (692-705).
693Carthage, désertée par les Byzantins, est prise par les musulmans mais sera reprise en 695 par une flotte byzantine commandée par le patrice Jean.
695L'empereur byzantin Justinien II est renversé.
La politique de Justinien II, hostile à l’aristocratie, accroissant la pression fiscale, imposant des transferts de population, devient impopulaire. Une insurrection conduite par les « Bleus » le renverse. Justinien a le nez et la langue coupée puis est exilé à Chersôn par le général isaurien Léonce, stratège du thème d’Hellade, qui usurpe le trône.
Début du règne de Léonce II, empereur byzantin (fin en 698).
Première révolte chiite (695-701) : soulèvement de Mukhtar.
698Début du règne de Tibère III Apsimar, empereur byzantin (fin en 705).
La guerre sur mer contre les Arabes provoque la révolte de la flotte, qui avec le concours de la faction verte pille Constantinople. Léonce II a le nez coupé et l’amiral Apsimar est nommé empereur sous le nom de Tibère III.
700Début de la conquête du Maroc par les Arabes (fin en 710).
L'arabe devient la langue officielle en Égypte.
Egica, roi des Wisigoths, proclame une loi selon laquelle tout individu suspect peut être arrêté et torturé pour lui faire avouer son éventuelle servitude.
Eudes devient duc d'Aquitaine (fin en 735).
Grimoald II, fils de Pépin II devient maire du palais de Neustrie-Bourgogne.
701Grimoald II, fils de Pépin II dit le Jeune devient maire du palais de Neustrie et de Bourgogne.
La mort de Muhammad ibn al-Hanafiya[1], fils de `Ali, marque l’arrêt provisoire de l’agitation chiite.
705L'empereur de Byzance confère au roi des Bulgares le titre impérial de Tsar.
Construction de la grande mosquée de Damas à l’emplacement de la cathédrale Saint Jean-Baptiste, elle-même construite sur un temple antique dédié à Jupiter (705-715).
Les Normands de Suède font du commerce avec les Slaves de la Baltique.
707Conquête des Baléares par la flotte de Tunis.
709Répression d’une rébellion berbère dans les Aurès.
Prise de Ceuta (Septem), gouvernée par le prince chrétien Julien. Fin de la conquête arabe en Afrique du Nord.
Début de la guerre des Francs et des Alamans (fin en 712).
En Bretagne, un tremblement de terre assorti d'un raz-de-marée, qui fut qualifié de véritable déluge par les chroniqueurs du temps, modifie profondément la topographie de la région. Dinard, avant au milieu des terres, se retrouve désormais sur la côte. La Forêt de Scissy est engloutie.
710Le duc de Bétique, Rodéric (Rodrigue), s'empare du pouvoir dans le royaume wisigoth d'Espagne en supplantant Agila (Agila II, l'Akhila des Arabes), fils du roi Wittiza. Agila fuit à Ceuta (Septem) où, sans doute, il sollicite l’aide des musulmans.
Tervel, khan des Bulgares, envahit la Thrace.
En Italie, les troupes de Ravenne se révoltent, tuent l’exarque et se donnent un chef.
71123 avril : Début du règne de Dagobert III, roi des Francs (fin en 715).
30 avril : Début de l'invasion de l'Espagne par l'armée berbère.
Le chef berbère Tariq ibn Ziyad, gouverneur de Tanger nommé par Musa, reçoit par l’intermédiaire de Julien, prince berbère chrétien de Ceuta, un appel du roi Wisigoth Agila II, destitué par Rodéric (Rodrigue).
Le 30 avril, Tariq ibn Ziyad, à la tête de 7000 hommes, prend pied sur les falaises des Colonnes d'Hercule ; il les occupe et fortifie le rocher de Gibraltar, qu'il baptise d'après son propre nom (Djabal-al-Tariq).
19 juillet : Bataille de Guadalete, les Wisigoths de Rodéric sont battus par les musulmans de Tariq ibn Ziyad, qui fait la conquête de l'Espagne en trois années. Tariq prend Cadix, Ecija, Cordoue puis Tolède en octobre.
Confusion dans la péninsule ibérique : les Juifs d’Espagne, victimes d’une législation anti-judaïque, sont prêts à recevoir les étrangers libérateurs. Les esclaves s’enfuient des domaines.
Si l’idée, bien ancrée dans la tradition, de la trahison des Juifs n’est pas attestée, il est certain que les musulmans, à chaque prise de ville, ont rameuté dans les campagnes à la ronde les Juifs qui s’y terraient, pour les obliger à assurer la garde armée de la nouvelle conquête (notamment à Cordoue, Grenade, Séville et Tolède).
Décembre : Début du règne de Philippikos Bardanes, empereur byzantin (fin en 713).
Assassinat de Justinien II et de son fils Tibère au cours d’une révolte menée par l’arménien Philippikos en décembre. Son avènement (il est monothéliste) provoque des émeutes à Rome.
Période d’anarchie dans l’empire byzantin (711-717).
712Mars : le duc d'Asti Ansprand vainc le roi des Lombards Aripert II et le remplace.
12 juin : Début du règne de Liutprand, roi des Lombards (fin en 744).
Fin de la guerre des Francs et des Alamans.
Le gouverneur du Maghreb, Musa ben Nusayr arrive en renfort en Espagne et prend Séville et Mérida.
Pélage, fils d’un dignitaire du roi Egica, est fait prisonnier à Cordoue par les Arabes (712-718).
Les Bulgares sont devant Constantinople.
714Tariq ibn Ziyad et Musa ben Nusayr prennent Saragosse, León, puis Astorga. L’Espagne, sauf les Asturies, les Pyrénées et quelques noyaux chrétiens isolés (Theodomir, arabisé en Tudmir, fédère quelque temps les Goths à l’est de la Sierra Nevada) devient musulmane et forme un émirat au sein du califat (715). Tariq ibn Ziyad, appelé par le calife al-Walid, part pour Damas à la fin de 714.
Avril : Assassinat de Grimoald II, fils de Pépin II de Herstal par un Frison à Liège.
Mort de Pépin en décembre. Théodebald, fils bâtard de Grimoald II, âgé de 6 ans, lui succède. Sa grand-mère Plectrude assume le pouvoir.
Troubles dans les royaumes francs : Rébellion des Thuringes et des Alamans. Saxons et Frisons marchent sur Metz. Révolte en Aquitaine.
715Début du règne de Chilpéric II, roi des Francs en Neustrie (fin en 720).
Les Grands de Neustrie se soulèvent contre Plectrude. Charles Martel, bâtard de Pépin II âgé de 25 ans, prend la tête des fidèles austrasiens.
Le maire du palais de Neustrie Ragenfred s’allie aux Frisons de Ratbod contre Charles. Les Saxons passent la frontière.
17 janvier : Dagobert III meurt probablement assassiné. Son fils Thierry, un enfant, est envoyé au monastère de Chelles.
26 septembre : Ragenfred bat les Austrasiens dans la forêt de Cuise, près de Compiègne. Il impose Chilpéric II, fils de Childéric Ier, et s’empare du trésor royal. Charles Martel s’enfuit dans l’Eifel.
Mai : Début du règne de Théodose III, empereur byzantin (fin en 717).
Anastase II doit se retirer dans un monastère en août. Théodose III contient pendant deux ans la révolte du stratège des Anatoliques, Léon l’Isaurien.
11 août : Germain Ier, patriarche de Constantinople.
Début du règne de Sulayman ibn Abd al-Malik Calife de Damas (fin en 717).
716Charles Martel (« Petit Mars »), fils de Pépin II d'Héristal, devient maire du palais d’Austrasie.
Charles Martel est vainqueur des Neustriens à Amblève au sud de Liège. Il propose la paix, mais les Neustriens refusent.
Charte du roi des francs Chilpéric II.
Dernier texte mentionnant un rapport commercial entre l’occident chrétien (Marseille) et le Levant (document pour Corbie).
Wynfrith (Saint Boniface) quitte le Wessex pour évangéliser le continent (Hesse, Thuringe, Bavière).
Début du régne d'Ethelbald, roi de Mercie (fin en 757).
Byzance et la Bulgarie signent un traité d'amitié et d'alliance.
71721 mars : Bataille de Vinchy. Charles Martel vainc les Neustriens à Vinccy près de Cambrai. Il dévaste les environs de Paris et s’empare du trésor de Pépin II de Herstal détenu par Plectrude.
Pour augmenter le nombre de leurs vassaux sans diminuer leur fortune personnelle, Charles Martel et son fils Pépin le Bref nomment des abbés et des évêques laïcs pour jouir des revenus des terres ecclésiastiques ou bien accordent directement ou indirectement à leurs fidèles, en bienfaits, la jouissance de terres d’Église. Les troupes ainsi rémunérées dépassent largement les effectifs réunis par leurs adversaires.
25 mars : L'empereur byzantin Théodose III est obligé d'abdiquer. Début du règne de Léon III l'Isaurien, empereur byzantin (fin en 740).
15 août : Une armée musulmane de 80 000 hommes et une flotte de 1800 navires, dirigée par Maslama, assiège Constantinople. Elle sera vaincu en 718 par Léon III grâce aux feux grégeois et à l’alliance conclue avec les Bulgares. C’est la dernière attaque tentée par les Arabes contre la ville.
Culte des images : pendant le siège de Constantinople, une image de la vierge et des reliques de la Croix sont promenés sur les murs de la ville pour mettre les Arabes en fuite.
Loi des Alamans (717-719).
Les duchés lombards de Bénévent et de Spolète attaquent les possessions byzantines en Italie.
Une réforme agraire en Espagne met fin à la grande propriété.
718Le chef des derniers résistants wisigoths contre les Arabes, Pélage (Pelago), remporte sur eux la victoire de Covadonga.
Les musulmans prennent Narbonne.
Charles Martel, revenu en Austrasie fait proclamer roi le mérovingien Clotaire IV. Il dépose l’évêque de Reims, Rigobert, qui ne l’avait pas soutenu et donne son évêché à Milon, évêque de Trèves, au mépris du droit canon.
Charles Martel organise une expédition punitive contre les Saxons dont il ravage le territoire jusqu’au Weser.
15 août : Le siège de Constantinople par les Arabes échoue.
Une première mosquée est érigée à Constantinople.
719Victoire de Charles Martel à Soissons sur les Neustriens et les Aquitains alliés. Eudes d’Aquitaine s’enfuit en emmenant Chilpéric II mais pas son trésor. Ragenfred se retire dans ses domaines autour d’Angers où il meurt en 731. À la mort de Clotaire IV, Charles Martel fait la paix avec Eudes et reconnaît Chilpéric II comme roi de tous les Francs.
al-Shamh, gouverneur de Cordoue (719-721). Il fait reconstruire en pierre le pont romain de Cordoue sur le Guadalquivir et fait restaurer l’enceinte.
Occupation de la Septimanie par les musulmans (719-759). Ils menacent l’Aquitaine défendue par le duc Eudes (siège de Toulouse).
720Interrègne dans la dynastie mérovingienne.
Tout le royaume franc est unifié par Charles Martel.
Charles Martel triomphe des pouvoirs locaux en Gaule.
Le duc Eudes d'Aquitaine (mort en 735) domine tous les territoires au sud et à l’est de la Loire à l’exception de la Touraine. Il est contraint par Charles Martel de reconnaître le pouvoir Franc.
Saxons et Frisons, Alamans, Bavarois et Thuringes sont repoussés outre Rhin par les Francs.
Raid arabes en Gaule à partir de la Septimanie (fin en 759).
À Constantinople, Léon III fait exécuter l'ex-empereur Anastase II.
72113 février : Début du règne de Thierry IV, roi des Francs (fin en 737).
9 juin : Le duc Eudes d'Aquitaine bat les musulmans d’Al-Samh ibn Malik près de Toulouse. Il ne peut reprendre Narbonne. La défaite des armées arabes est si grande qu'elles mettront quatre ans à se reconstituer. Cette victoire annonce celle de Charles Martel à la bataille de Poitiers en 732.
Abd el Rahman, gouverneur de Cordoue.
En Angleterre, publication du traité de Bède le Vénérable De la division du temps (De ratione temporum). On va commencer à compter le temps à partir de la naissance du Christ.
Victoire des Bretons de Cornouaille sur les Saxons à Camel.
722Printemps : Anbasa ibn Suhaym al-Kalbi ordonne de mater le soulèvement des Asturies. Des forces commandées par les Berbères al-Kama et Mounouça, accompagné de Oppas, évêque de Séville et frère de Witiza, sont envoyées dans le Nord. Oppas tente, en vain, de négocier la reddition de ses coreligionnaires
Eté : Pélage remporte sur les Maures la victoire à la Bataille de Covadonga, aux Asturies, point de départ de la Reconquista. Il chasse le gouverneur musulman Muzuna, puis fixe sa capitale à Cangas de Onís.
Août : Ambiza est nommé gouverneur de Cordoue (fin en 726).
30 novembre : Boniface (Wynfrith) est sacré évêque à Rome et reçoit pour mission de continuer l'organisation ecclésiastique de la Germanie.
Charles Martel réorganise l'armée franque.
Campagne de Charles Martel contre les Saxons.
Les musulmans ravagent la capitale khazar Balanjar ou Samandar. Celle-ci est transférée à Itil, à l’embouchure de la Volga puis à Sarkel, sur le cours inférieur du Don.
72522 août : Autun est ravagée par les Sarrasins. La région de la Loire est au mains des Arabes.
Les musulmans d'Espagne prennent Carcassonne. Ils occupent tout le pays jusqu’à Nîmes. Le duc d’Aquitaine Eudes leur barre le passage. Il les oblige à s’engager dans la vallée du Rhône, qu’ils ravagent, puis ils remontent la vallée de la Saône jusqu’à Autun, qu’ils mettent à sac le 22 août. Ils sont arrêtés à Sens avant de retourner en Espagne avec leur butin.
Eudes d'Aquitaine, se sentant menacé, donne sa fille en mariage à Othman, le chef arabe de la frontière.
Charles Martel combat les Saxons. Il entreprend une première expédition pour soumettre la Bavière. Il avance jusqu’au Danube.
727Expédition musulmane contre la Sicile.
728Charles Martel réduit l'Alémanie, la Thuringe et attaque la Saxe. Il ne peut se rendre maître de la Bavière qui reste sous l’autorité du duc Hubert.
l'un des émirs arabes d'Espagne, Abd el Rahman, envahit la Gascogne, ravage Bordeaux et écrase le duc Eudes d'Aquitaine.
Ibn Ata condamne le polythéisme du dogme de la Trinité.
Liutprand, le roi des Lombards, prend Bologne et Sutri aux Byzantins.
Liutprand menace Rome à deux reprises (728 et 729). L’exarque entre dans Rome et le pape capitule, même s’il continue à s’opposer à l’iconoclastie. Un anti-empereur proclamé en Toscane est tué et sa tête est envoyé à Byzance. Ravenne, après avoir repoussé une flotte byzantine, retombe dans les mains de l’exarque.
732L’émir d’Espagne Abd-al-Rahmân, qui vient de tuer Othman, parti de Pampelune, marche sur la Gascogne, pille Bordeaux, Saintes, Périgueux, Agen, Angoulême. Eudes d'Aquitaine, vaincu, fuit chez Charles Martel.
25 octobre : Charles Martel stoppe l'avance des musulmans à la dite bataille de Poitiers (lieu-dit Moussay-la-Bataille). La cavalerie lourde franque surprend les Maures par sa résistance. L'émir Abd-al-Rahmân est tué et son armée rebrousse chemin. Cela n'empêchera pas d'autres raids jusque vers les années 760 environ. Cette victoire est aussi un moyen pour Charles Martel de se débarrasser du duc d'Aquitaine Eudes, de mettre fin à l'indépendance de cette province et d'effectuer de nombreuses razzias sur les domaines de l'Église que Charles Martel distribue en bénéfice à ses fidèles.
Charles Martel soumet la Frise (732-734).
Le roi des Lombards Luitprand s’empare de Ravenne.
Expédition musulmane contre la Sicile.
733Les Arabes, battus en 732 par Charles Martel, pillent Arles et Avignon. Charles, qui intervient en Bourgogne et à Lyon, les bat prés de l’Etang de Berre mais ne peut prendre Narbonne.
Eucherius, évêque d’Orléans, est exilé par Charles Martel.
Le roi de Mercie Ethelbald conquiert l’Angleterre au sud de l’Humber, envahit le Wessex et prend Londres.
735Eudes, duc d'Aquitaine, abdique en faveur de son fils Hunald.
Charles Martel tente de conquérir l'Aquitaine à la mort du duc Eudes (736).
Le gouverneur arabe de Narbonne, Jussef Ibn Abd-er-Rhaman s’empare d’Arles appuyé par les complicités qu’il trouve dans le pays.
Les marins vénitiens, à l’appel du pape, chassent Luitprand de Ravenne pour l’exarque.
736Charles Martel revient d’Aquitaine pour pacifier la Bourgogne. Il soumet la vallée du Rhône jusqu’à Marseille, qu'il pille, et Arles.
738Charles Martel intervient en Alémanie contre les Saxons.
739Charles Martel soumet la Provence.
Incursion des Arabes en Provence qui prennent Arles. Charles Martel et son frère Childebrand descendent la vallée du Rhône, soumettent la Provence (le patrice Maucontius est battu et tué) et repoussent les Arabes avec l’aide des Lombards de Liutprand. Plus tard, les Arabes soumettront à nouveau la côte provençale.
740Les Khazars se convertissent au judaïsme.
Selon une lettre envoyée par le roi Khazar Joseph au médecin juif de Cordoue Hasdaï ben Shatprut (Xe siècle), le roi Bulan aurait reçu des ambassadeurs byzantins et arabes, venus dans l’intention de le convertir chacun à leur religion. Le roi fait venir également un Israélite érudit. Il pose au prêtre chrétien la question : « De la religion des Juifs et de celle des musulmans, laquelle faut-il préférer ? » Ce dernier répond : «  La religion des israélites est meilleure que celle des musulmans ». Au savant musulman, il demande : « La religion des israélites est-elle meilleure que celle des chrétiens ? ». Le musulman répond : « Oui, elle est préférable ». Bulan choisit alors de se converti à la religion d’Israël. L’authenticité de cette lettre est controversée.
74118 juin : Début du règne de Constantin V Copronyme, empereur byzantin (fin en 775).
Constantin V doit lutter à l’intérieur contre la révolte des idolâtres dirigée par son beau-frère Artavasdos qui, victorieux, se fait couronner à Constantinople et restaure le culte des images (743).
50 000 moines grecs se réfugient à Rome, bannis par l’empereur Constantin et exaspérés contre lui.
Le maire du palais Charles Martel partage le royaume des Mérovingiens entre ses deux fils, Pépin (Neustrie et Bourgogne) et Carloman (Austrasie, Souabe, Thuringe).
22 octobre : Pépin III dit le Bref (v. 715-768), maire du palais de Bourgogne (741), maire du palais de Neustrie (741), maire du palais d'Austrasie (747), roi des Francs (751).
À la mort de Charles Martel, Grifon, évincé, se révolte et est enfermé à Chèvremont par ses demi-frères Pépin et Carloman. Révolte des grands aristocrates.
742Hunald, duc d’Aquitaine se révolte. Il est vaincu par Pépin le Bref et Carloman à Bourges puis au château de Loches qui est détruit. Pépin et Carloman marchent alors sur les Alamans révoltés et les soumettent.
Les Slaves combattent les Francs avec les Bavarois.
743Début du règne de Childéric III, roi des Francs et dernier mérovingien (fin en 751).
Pépin le Bref et Carloman battent le duc de Bavière et en font un vassal.
Le roi des Lombards Luitprand profite des dissensions entre le pape et l’empire byzantin pour attaquer l’exarchat de Ravenne. Mais le pape prend le parti de l’empereur et, à la demande de l’exarque, obtient de Luitprand qu’il signe à Ravenne une trêve avec l’empire.
744Annexion de l’Alémanie par les Francs.
746Carloman, qui partageait le pouvoir avec son frère Pépin, abdique et se retire au mont Cassin. Pépin le Bref reste seul à la tête du Royaume franc (fin en 751).
le massacre de Cannstatt met fin au royaume alaman.
747Les Arabes perdent la Crète et Chypre au profit de Byzance. La flotte égyptienne est anéantie.
750La ville de Grenade est fondée en Espagne.
Après le massacre du dernier calife omeyyade de Damas, Abû al'Abbas fonde la dynastie des Abbassides à Bagdad.
Bagdad, capitale des Abbassides devient le centre du monde musulman au détriment de Damas.
751Novembre : Pépin III dit le Bref (v. 715-768), maire des palais de Bourgogne (741), de Neustrie (741), et d'Austrasie (747) est élu roi des Francs par une assemblée de grands du royaume qu'il a réunie à Soissons. Avec lui débute la dynastie des Carolingiens qui va durer jusqu'en 987. Le dernier roi mérovingien Childéric III, est déposé et cloîtré après avoir été auparavant tondu, ainsi que son fils Thierry IV ; ce dernier geste enlevait tout pouvoir au « roi chevelu ». L'élection de Pépin ne s'était pas faite sans l'accord du pape Zacharie qui avait donné son accord et sa bénédiction à une ambassade envoyée par Pépin. Cette ambassade fut menée par Burchard, l'évêque de Wurtzbourg et le chapelain Fulrad qui, en récompense de cette mission, fut nommé abbé de Saint-Denis.
La ville de Ravenne est aux mains des Lombards conduits par Aistulf. C'est la fin de l'exarchat de Ravenne et de la domination byzantine en Italie centrale.
75225 mars : Début du pontificat d'Étienne II (fin en 757).
Mars : Pépin III dit le Bref (v. 715-768), maire des palais de Bourgogne (741), de Neustrie (741), et d'Austrasie (747) est sacré roi des Francs en 752 par plusieurs évêques du royaume franc réunis à Soissons. Avec lui, débute la dynastie des Carolingiens.
Aistolf, roi des Lombards, après avoir pris l’exarchat de Ravenne, réclame sa soumission au pape Étienne II. À l’appel du pape, l’empereur byzantin envoie une ambassade auprès d’Aistolf, qui la reçoit mais se refuse à toute concession. Le pape se rend alors lui-même à Pavie et subit à son tour un échec. Il partira pour la cour de Pépin le Bref pour demander de l’aide (6 janvier 754).
En Espagne, construction du palais royal d'Oviedo.
Le pape remet à Pépin le Bref la bannière de Saint Pierre comme insigne militaire.
Pépin reconquiert la Septimanie.
Pépin expulse les Arabes de Provence. Siège de Narbonne (752-759). Pépin établit son pouvoir sur Nîmes, Maguelonne, Agde et Béziers qui lui sont livrées par le Goth Ansemundus.
Début de la soumission de l’Aquitaine (752-768).
Expédition des musulmans contre la Sicile (752 et 753).
La Carantanie (future Carinthie) est rattachée à l’archevêché de Salzbourg. Son duc Hotimir (752-769) paie un impôt à l’archevêque qui est représenté par un certain Majoran.
7546 janvier : Réception du pape Étienne II par Pépin le Bref à Ponthion, prés de Vitry-le-François. Il est probable que le pape montre à Pépin la fausse donation de Constantin, par laquelle ce dernier aurait donné l’Italie au pape Sylvestre Ier avant son départ pour l’Orient.
Pépin envoie une ambassade à Aistolf, qui refuse de l’écouter. Aistolf suscite contre lui l’opposition du frère de Pépin, Carloman, auquel il est parvenu à faire quitter l’abbaye du Mont Cassin. Carloman, opposé à la politique de son frère, rentre alors en France mais se fait arrêter puis enfermer dans un monastère à Vienne (Dauphiné) où il trouve la mort entre le 4 décembre 754 et le 17 août 755.
14 avril : Signature du Traité de Quierzy créant les États pontificaux par la donation de l'exarchat de Ravenne. Le pape reconnaît en contre-partie la dynastie carolingienne. Cette donation sera confirmée en 774, à Rome, par Charlemagne, fils de Pépin. (Annales Regni Francorum anno 774) (Liber Pontificalis) (Codice diplomatico longobardo)
Le 28 juillet, Pépin le Bref est sacré roi des Francs à Saint-Denis par le pape Etienne II qui lui donne le titre héréditaire de Patrice des Romains, c’est-à-dire le protecteur de Rome et de sa population.
Expédition contre les Lombards : Pépin se présente devant Pavie (été) puis reprend l’exarchat de Ravenne, la Pentapole et la Corse (754-756) qui sont confiés à l’Église (donation de Pépin). L’empire byzantin ne conserve plus en Italie que la Calabre, la terre d’Otrante et le littoral napolitain.
7561er janvier : Les Lombards d'Aistolf violent la trêve et mettent le siège devant Rome.
15 mai : Fondation de l'émirat de Cordoue, par un survivant des Omeyyades, Abd al-Rahman Ier. l'Espagne devient le premier royaume musulman indépendant. L'émirat sera transformé en califat en 929. Le règne de Abd al-Rahman Ier se termine en 788.
Deuxième expédition franque en Italie : bloqué une deuxième fois dans Pavie par Pépin, Aistolf demande de nouveau à traiter et rend les territoires (traité de Pavie).
Georges, ambassadeur de l’empereur d’Orient demande à Pépin de lui abandonner Ravenne et l’exarchat. Pépin refuse, malgré l’importante somme promise, et remet le territoire de Rome et la Pentapole au pape.
Décembre : Début du règne de Didier, dernier roi des Lombards (fin en 774).
757Début du règne d'Offa, roi de Mercie en Angleterre (fin en 796).
Neveu d’Ethelbald, Offa impose sa tutelle au Kent, au Sussex et à l’Est-Anglie. Roi autoritaire et respecté, il exige de Charlemagne qu’il le traite sur un pied d’égalité.
Offa frappe des monnaies d’or imités des monnaies arabes. Sous son règne, le commerce anglais prospère avec les pays de la Méditerranée (dont l’Islam) et l’Europe du Nord.
Début du règne de Fruela Ier des Asturies (fin en 768).
Pépin le Bref cherche à rendre indissoluble le lien de vassalité.
Tassilon III, duc des Bavarois, prête serment de vasselage à Pépin et à ses fils lors de sa visite à Compiègne.
759Pépin le Bref reprend Narbonne aux Arabes qui la contrôlaient depuis 719.
Les Goths de Narbonne massacrent la garnison musulmane, puis, ayant obtenu l’assurance de conserver leurs lois et leurs privilèges, se soumettent à Pépin.
760Expéditions de Pépin le Bref contre le duc Waïfre en Aquitaine (760-768). Il ravage d’abord le Berry (760), puis s’emparera progressivement de toute la principauté jusqu’à la Garonne.
Le roi de Mercie Offa élève des fortifications de terre surmontées de palissades à la frontière avec le pays de Galles (Offa's Dyke).
76330 juin : Victoire décisive des Byzantins à la bataille de la plaine d'Anchialos sur les Bulgares dont le khan Telets signe la paix.
Accord entre Pépin le Bref, le pape et le roi des Lombards Didier : le pape renonce à ses revendications territoriales, ainsi qu’à ses tentatives de protectorat sur Spolète et Bénévent.
767Pépin le Bref prend Toulouse.
Début d'une période d'anarchie en Bulgarie à la mort du khan Toktu. Pagan lui succède.
768Campagne de Pépin le Bref contre Waïfre, fils d’Hunald, duc d’Aquitaine qui est assassiné. Sa famille est faite prisonnière. L'Aquitaine est incorporée au royaume franc. La Gascogne est érigée en duché. Les Aquitains conservent cependant leur propre code de loi, le bréviaire d'Alaric.
Pépin le Bref reçoit en Aquitaine des envoyés des Sarrasins d’Espagne venus par Marseille.
24 septembre : Début du règne de Charlemagne, roi des Francs (768-814). Il règne avec son frère Carloman jusqu'en 771.
Charlemagne obtient l'Austrasie, le nord de la Neustrie et l'Aquitaine maritime, avec pour capitale Noyon.
Carloman reçoit l'Alémanie, l'Alsace, la Bourgogne, la Hesse, le sud de la Neustrie, la Provence, l'Est de l’Aquitaine, avec pour capitale Soissons.
Début du règne de Aurelio, roi des Asturies.
Début du règne de Telerig, khan des Bulgares (ou 772, première mention en 774).
Multiplication des raids Normands en Frise.
769Révolte d’Hunald II d’Aquitaine qui oppose Charlemagne et Carloman. Charles intervient immédiatement à Angoulême. Hunald s’enfuit auprès de Loup II, duc des Gascons. Charles exige de Loup que Hunald lui soit livré et entreprend la construction du château Fronsac sur la Dordogne. Lupus, épouvanté, lui livre Hunald et sa femme et se soumet à l’autorité de Charles.
Début de la christianisation en Carinthie.
7714 décembre : Charlemagne règne seul. À la mort de Carloman Ier, il annonce qu’il refuse de réserver à ses neveux la succession de leur père. Gerberge, veuve de Carloman, va se réfugier avec ses fils en Lombardie.
772Les Lombards attaquent de nouveau Rome.
Le pape Adrien Ier obtient l'alliance de Charlemagne contre le roi lombard Didier.
Guerres de Saxe (fin en 804). Charlemagne prend la forteresse d’Eresburg, sur le Diemel en Saxe, puis fait fortifier Büraburg sur l’Eder. Il détruit l’Irminsul, le sanctuaire païen des Saxons, où poussait l’arbre sacré censé soutenir la voûte céleste.
773Didier, le roi des Lombards, occupe des villes de l'État pontifical parce que le pape Adrien Ier (772-795) a refusé d'appuyer les revendications au trône de la veuve de Carloman Ier, frère de Charlemagne. Il s’empare de Ravenne et des cités de la Pentapole et de l’Ombrie. Il entre dans Rome, met à mort les chefs du parti franc puis tente de faire couronner roi les fils de Carloman Ier.
Janvier : L’émissaire du pape rencontre Charlemagne à Thionville.
Septembre : Charles convoque l’armée franque à Genève, puis somme en vain Didier d’évacuer les places pontificales en échange d’un tribut versé par le pape.
L’armée franque se divise pour traverser les Alpes à la fois par le col du Grand-Saint-Bernard (sous la direction de Bernard, oncle de Charles) et par le col du Mont-Cenis. Elle parvient à contourner les Lombards établis sur les chiuses (fortifications au fond des vals d'Aoste et de Suse) et à les prendre à revers. Didier se replie sur Pavie.
Adalgis (?-† 788), chassé d'Italie par Charlemagne, se réfugie a Byzance.
Les Saxons reprennent et détruisent Eresburg.
La flotte byzantine remonte le Danube. Le khan des Bulgares, Telerig se soumet.
775Campagne de Charlemagne en Saxe. Il reconstruit la forteresse d’Eresburg ainsi qu’une autre base fortifié plus avancée, à Lübbecke, sur les montagnes qui font face à la Weser. Les Saxons parviennent à attaquer la garnison de Lübbecke par la ruse.
Charlemagne rentre de son expédition contre les Saxons à l’automne. Informé par le pape Adrien que le duc de Frioul prépare une insurrection en Italie, il hiverne au pied des Alpes avant de les traverser entre février et mars 776.
777Le gouverneur musulman de Saragosse demande l’aide de Charlemagne contre l’émir de Cordoue.
Après diverses expéditions franques, accompagnées de destructions de places fortes et de prises d'otages, les Saxons, à la Diète de Paderborn, se soumettent et promettent de donner leur vie et leurs armes comme garantie de leur fidélité.
Les Saxons sont convertis de force à la foi chrétienne par les Francs.
Le chef saxon Widukind aurait fuit devant Charlemagne pour se réfugier chez le chef danois Sigfred (Sigifred, mort vers 800).
Charlemagne fait construire à Paderborn une nouvelle ville sur des marécages asséchés, dotée d’un palais royal et d’une cathédrale.
Telerig, le khan des Bulgares, doit s'exiler et Kardam lui succède.
Telerig se fait baptiser. Il devient l'allié de l'empire d'Orient et épouse une princesse byzantine avec le titre de patrice.
778Les Arabes doivent faire face à une révolte populaire qui les chassent de Sardaigne.
Charlemagne doit ajourner son voyage à Rome où le pape doit baptiser son fils Carloman du nom de Pépin.
Expédition de Charlemagne en Espagne du Nord à l’appel du gouverneur musulman de Barcelone, Sulayman ben Yaqzan ibn al-Arabi, révolté contre l’émir de Cordoue (778-782). Deux armées passent les Pyrénées à l’est et à l’ouest. Elle font le siège de Saragosse, mais la ville tient bon et les Francs se retirent après un mois et demi de siège.
Bataille de Roncevaux en 778. Mort de Roland, dans les Grandes chroniques de France, enluminées par Jean Fouquet, Tours, v. 1455–1460, BNF
15 août : Défaite de Charlemagne et Roland à la bataille de Roncevaux.
Dans les gorges des Pyrénées (le col de Roncevaux n’est mentionné que par la Chanson de Roland, au XIe siècle), les Basques écrasent l’arrière garde de Charles. Selon Eginhard, Roland (« Hruodlandus »), comte de la marche de Bretagne, Eggihard, sénéchal du roi et Anselme, comte du Palais, sont tués dans ce désastre.
Troubles en Aquitaine, dont l’administration est organisée par le capitulaire de Herstal. Neuf comtes aquitains sont remplacés par des Francs, des abbés francs sont nommés à la tête de nombreux monastères. Les comtes de Bordeaux et de Fézensac surveillent les états des Gascons, restés indépendants.
Soumission de la Bavière de Tassilon III. Le pays est organisé en comtés.
Troubles en Saxe à la nouvelle de la défaite de Roncevaux. Révolte de Widukind,de retour du Danemark. Destruction de la forteresse de Karlsburg, sur la Lippe.
779Cynewulf de Wessex est défait par le roi de Mercie Offa à la bataille de Bensington.
Campagne de Charlemagne contre le Saxon Widukind.
781Troisième expédition en Italie. Charlemagne fait couronner roi d’Italie son fils de quatre ans, Pépin d'Italie (fin de son règne en 810), qui gouverne sous la surveillance et avec l’aide de son cousin Adalard de Corbie, puis de ses tuteurs, Waldo de Reichenau et Rotchild.
Charlemagne agrandit les États pontificaux par le pays de Sabine près de Rome.
782Victoire des Saxons de Widukind sur la cavalerie franque d'Adalgise, de Geilon, et de Woradus, à Süntelgebirge, massif montagneux voisin de la Weser (été). Le chambrier Adalgise et le connétable Geilon sont tués avant d’avoir reçu les renforts venus du Rhin de Théodoric. Charlemagne intervient, fait exécuter 4500 chefs saxons prés de Verden (<< Journée de Verden >>) sur l’Aller et somme tous les Saxons de se convertir au christianisme sous peine de mort (Capitulaire de partibus Saxonie). Puis il prend ses quartiers d’hiver à Thionville.
783Charlemagne entre en Saxe après Pâques avec des forces considérables. Certainement repoussé près de Detmold, il se replie sur Paderborn où il fait venir des renforts, puis écrase les rebelles sur la Hase, passe la Weser et pousse pour la première fois jusqu’à l’Elbe.
784Charlemagne marche le long de la Lippe et de la Weser. De fortes pluies rendent le pays impraticable. Charlemagne laisse son fils Charles pour tenir les Saxons en respect et marche lui-même à travers la Thuringe avec le gros de l’armée, dévastant le pays entre la Saale et l’Elbe. Il rentre à Worms avant l’automne, puis rassemble de nouvelles troupes pour retourner sur la Weser. À l’arrivée de l’hiver, il se replie sur Eresburg où il passe pour la première fois l’hiver en territoire ennemi, et prépare la campagne suivante.
Charlemagne soumet les Frisons (784-785).
785Charlemagne ravage la Saxe jusqu’à l’Elbe.
25 décembre : Widukind doit négocier et se rend au palais d’Attigny pour y recevoir le baptême. La Saxe est soumise et évangélisée. 10 000 Saxons sont déportés dans l’Empire.
788Les Francs occupent le territoire à l'est de l'Elbe.
Soumission de la Bavière de Tassilon, qui est accusé à l’assemblée générale d’Ingelheim par ses vassaux et ses évêques d’avoir trahi la parole donnée et de s’être allié aux Avars pour faire la guerre aux Francs. Sa femme, Liutberge, fille de l’ancien roi des Lombards Didier l’aurait incité à la révolte. Le duc est condamné à mort et destitué, puis enfermé dans un monastère. Le duché des Agilolfinges est réuni à l’Empire.
La Carantanie (Slovénie) est incorporée à l'Empire franc avec la Bavière. Les évêques régionaux Arno et Deoderic sont envoyés par Charlemagne pour renforcer la christianisation des Slovènes. La liturgie se fait d’abord en langue vernaculaire, puis le latin est progressivement introduit.
Les Avars lancent des incursions sur les frontières de la Bavière et du Frioul. En Italie, ils traversent la plaine de Vénétie jusqu’à Vérone, où ils incendient la basilique de San Zeno. En Bavière, ils sont poursuivis au-delà de la frontière et presque anéantis sur le Danube.
Offensive byzantine en Italie du sud. Irène, indignée par la rupture des fiançailles entre son fils et la fille de Charlemagne, offre son appui au duc Arichis de Bénévent et fait débarquer en Calabre Adalgis, fils du dernier roi des Lombards Didier. Celui-ci n’obtient pas le soulèvement des Lombards escompté. Charles s’impose à Bénévent et conquiert l’Istrie.
Évêché de Brême. Début de la période couverte par les chroniques d'Adam de Brême.
Début du règne de Bermude Ier, roi des Asturies.
30 septembre : Début du règne de Hisham Ier émir de Cordoue (fin en 796). Il s’oppose à ses deux frères pour s’emparer du trône.
Le Maroc devient un royaume berbère indépendant avec Idris Ier.
789Expédition des Francs en Bretagne.
La Bavière est annexé par Charlemagne.
Les Slaves sont battus par les Francs sur la Havel.
Les troupes franques franchissent pour la première fois l’Elbe après avoir construit deux ponts de bois. Dragawit, le chef slave local, préfère se rendre à Charlemagne et lui remettre sa résidence fortifiée.
Le khagan des Avars envoie une ambassade à Worms pour redéfinir la frontière entre les deux royaumes, jusqu’alors situé sur l’Enns. Devant les prétentions de Charlemagne, les négociations échouent.
79114 septembre : Début du règne d'Alphonse II le Chaste (759-842), roi des Asturies (fin en 835).
Alphonse II établit sa cour à Oviedo. Il hérisse les zones frontalières de forteresses tenues par des comtes (Castille). Il harcèle les musulmans par des raids dont un va jusqu’à Lisbonne (797).
Alphonse II bâtit églises et palais à Oviedo. Il se libère de l’influence de l’Église wisigothique et crée des évêchés nouveaux.
Septembre-octobre : Début de la guerre des Francs contre les Avars (fin en 799). Première expédition de Charlemagne contre les Avars, qui perdent la Basse-Autriche.
La Bohême reconnaît la suzeraineté des Francs.
792Expédition de Charlemagne en Italie contre le duc de Bénévent révolté (792-793).
7938 juin. Premier raid viking dans le nord de l'Angleterre : pillage de l'abbaye de Lindisfarne au Northumberland par les Norvégiens.
Campagnes de Charlemagne en Saxe (793-797). Il déporte les populations en masse et repeuple ces régions avec des colons francs ou slaves.
794Charlemagne lance trois campagnes contre les Avars.
795Les Vikings atteignent l'Irlande. Raids sur Skye et Iona, Rathlin, Inishmurray et Inishbofin. Raid contre le monastère de Rechru, sur l’île de Lambey, près de l’actuelle Dublin.
Prise du Ring Avar en Pannonie par Charlemagne. Les Avars se soumettent et sont convertis par Arn, archevêque de Salzbourg. Leur défaite laisse le pays sans défense.
Les Francs pénètrent en Espagne et dressent des fortifications contre les Arabes. Création de la marche d’Espagne.
797Les Vikings pillent le monastère Kintyre dans l'île de Man.
Alphonse II des Asturies prend Lisbonne.
Les Francs occupent Barcelone.
798Les Scandinaves attaquent les Hébrides.
Des pirates andalous attaquent les Baléares. L’année suivante, Charlemagne envoie une escadre qui réussit à repousser une nouvelle attaque et à capturer les enseignes des pirates.
799Première incursion en Gaule des Vikings sur la côte d'Aquitaine. Pillage du monastère de Saint-Philibert à Noirmoutier. Les Danois pillent le port de Duurstede.
80025 décembre : Couronnement de Charlemagne, empereur d'Occident  : Charlemagne, roi des Francs, est sacré empereur d'Occident dans la Basilique Saint-Pierre de Rome, par le Pape Léon III, puis acclamé par la foule. Le Pape s’agenouille devant le nouvel empereur.
Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.