Le Siège de Serdica 809


1 min lu

Après la défaite des Avars, Kroum (alors khan des Bulgares) pris la direction du sud-ouest afin de libérer les Slaves habitant la vallée de la rivière Strouma et la Macédoine. Le principal obstacle était alors la puissante forteresse byzantine de Serdica (actuelle Sofia).


Le siège

Au début de l'année 809, Kroum assiégea la ville mais, après plusieurs semaines, il n'avait toujours pas percé les défenses de la garnison. Il proposa alors aux Byzantins de leur laisser la vie sauve en échange de leur reddition. Les Byzantins acceptèrent son offre et Kroum entra dans Serdica avant Pâques. Toutefois il massacra la totalité de la garnison (environ 6 000 hommes) et quelques habitants.


Conséquences

Ce siège victorieux eut une importance capitale, car Serdica était un carrefour central dans les Balkans. Elle a par la suite servi de base principale aux dirigeants bulgares afin d'étendre leurs frontières au sud et au sud-ouest.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.