Le Moyen Âge central


2 min lu

Depuis les années 780, l'Europe subit les invasions vikings et devient mieux organisée socialement et politiquement. La Renaissance carolingienne conduit à une renaissance scientifique et philosophique de l'Europe. Les premières universités sont établies à Bologne, à Modène en Italie et à Paris en France. Les Vikings se sont installés dans les îles Britanniques, en France et ailleurs, tandis que les royaumes chrétiens nordiques s'installent en Scandinavie. Les Magyars cessent leur expansion territoriale au xe siècle, et en l'an 1001, le Royaume de Hongrie est fondé en Europe centrale, formant des alliances avec des puissances régionales. À l'exception des brèves invasions mongoles, les conflits militaires majeurs cessent.


Le Moyen Âge central

Au xie siècle, les populations du nord des Alpes commencent à émigrer vers de nouvelles terres, dont certaines étaient retournées à l'« âge du fer » après la chute de l'Empire romain. Les vastes forêts et marais d'Europe sont défrichés et exploités. Dans le même temps, la chute de l'Empire carolingien voit la naissance du Royaume de France à l'ouest et du Saint-Empire romain germanique à l'est. L'Église catholique puissante appelle à une série de croisades contre les Seldjoukides, qui occupaient la Terre sainte, menant à la fondation des États latins d'Orient. D'autres croisades sont menées par les souverains chrétiens contre les Maures dans la péninsule ibérique, c'est la « Reconquista ». Les Normands colonisent le sud de l'Italie.

La redécouverte de l'œuvre d'Aristote a conduit Thomas d'Aquin et d'autres penseurs de développer la philosophie de la scolastique.

En architecture, la période est fortement marquée par la floraison de architecture romane puis gothique. Les cathédrales les plus remarquables ont été construites ou commencées durant cette période, auxquelles il faut ajouter de nombreuses abbayes. Des milliers de villages se sont dotés d'une église en pierre, parfois monumentale, tandis que des châteaux forts sont construits dans presque chaque seigneurie.

Les différents royaumes de l'Europe méditerranéenne vers 1190 

Vers 1300, la croissance et la prospérité de l'Europe stagnent. Une série de famines et des pestes, comme la grande famine de 1315-1317 et la peste noire, réduisent la population européenne de moitié. La France et l'Angleterre connaissent de graves révoltes paysannes : la Jacquerie et la Révolte des paysans, ainsi que plus d'un siècle de conflit intermittent : la guerre de Cent Ans. L'unité de l'Église catholique est également brisée par le grand schisme d'Occident. Collectivement, ces événements sont ce que l'on appelle parfois la « crise de la fin du Moyen Âge ».

Malgré ces crises, le xive siècle est synonyme de progrès dans les arts et dans les sciences avec la redécouverte des textes de la Grèce antique et de la Rome antique : c'est le début de la Renaissance italienne, qui aboutira à la réforme protestante. La période coïncide par ailleurs avec les Grandes découvertes, qui font suite à l'extension de l'Empire ottoman et la chute de Constantinople en 1453, coupant toute possibilité de commerce avec l'est et conduisant les Européens à trouver de nouvelles routes commerciales.

Ces découvertes renforcent l'économie et la puissance des nations européennes. C'est la période de transition entre la fin du Moyen Âge et l'Époque moderne. Les limites exactes du Moyen Âge font encore l'objet de débats entre historiens. En Hongrie par exemple, le Moyen Âge s'achève avec la bataille de Mohács (1526) et le début de la domination turque.

Carte de l'Europe et de la région méditerranéenne en 1328.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.