La bataille d'Adamclisi 101-102


2 min lu

Après sa victoire non décisive lors de la seconde bataille de Tapae, l’empereur Trajan décide d’attendre le printemps pour reprendre son offensive sur Sarmizégétuse, capitale des Daces. Le roi dace Décébale entend profiter de l’hiver pour franchir le Danube gelé et envahir, avec ses alliés Sarmates Roxolans et Bastarnes, la province romaine de Mésie, afin de forcer les Romains à se retirer de leurs positions autour de sa capitale.

Malheureusement pour les Daces et leurs alliés, un redoux fragilise la glace qui rompt : de nombreux hommes et chevaux se noient dans les eaux glacées, des machines de guerre sont perdues. Accessoirement, cela nous renseigne sur les hivers de l'époque, s'il était envisageable de passer ces machines sur la glace. Les deux armées, dace et sarmate, remportent néanmoins quelques succès militaires, mais le général Manius Laberius Maximus, gouverneur de la province de Mésie inférieure, parvient à les tenir à distance.

Trajan ne peut permettre que son ennemi s’attaque à une province de l’Empire : il quitte les monts d’Orastie, tout en y laissant une garnison suffisante pour supporter le harcèlement ennemi, et, grâce aux routes et à la flotte danubienne, la Classis Moesica, intervient rapidement.

Les forces daces et roxolanes sont arrêtées et subissent même une défaite nocturne, peut-être l’une après l’autre. Les Roxolans sont battus lors d’une bataille nocturne près de l’endroit où sera fondée la ville de Nicopolis ad Istrum par Trajan pour honorer la victoire, peut-être après avoir vainement assiégé le castrum de Novae.

Les Romains reçoivent des renforts peu après et, les ayant encerclés, forcent les Daces à livrer bataille. La bataille d’Adamclisi est d’une grande férocité et les pertes sont lourdes des deux côtés. Une grande partie de l’armée dace est détruite à l’issue de la bataille.

Trajan reprend alors son avancée sur Sarmizégétuse, et Décébale demande à conclure la paix. Par le traité qui s’ensuit, Décébale doit céder les territoires occupés par les Romains et leur livrer toutes les armes et machines de guerre reçues depuis 89, quand les Romains devaient payer un tribut annuel aux Daces. La guerre reprend par la suite en 105 et 106 et s’achève par la destruction du royaume dace et la conquête, pour deux siècles, de la Dacie (et de ses mines d'or) par les Romains.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.