La bataille de Teutoburg 9


1 min lu

La bataille de Teutobourg, également connue sous les noms de Bataille de Teutoburg, bataille du Teutoburger Wald ou bataille de Teutberg (Schlacht im Teutoburger Wald, Varusschlacht ou Hermannsschlacht en allemand) fut une bataille de l'an 9 ayant opposé dans la forêt de Teutoburg trois légions de l'Empire romain commandées par le général Publius Quinctilius Varus à une alliance de tribus germaniques menée par le chef chérusque Arminius.

Le champ de bataille a été récemment localisé par un prospecteur, grâce à son détecteur de métaux. Selon toute vraisemblance ce n'est pas dans la forêt de Teutoburg, mais à Kalkriese, près d'Osnabrück, que l'Empire romain a subi une de ses plus grandes défaites.

Les légions XVII, XVIII et XIX furent massacrées (quinze mille légionnaires ont trouvé la mort sur le champ de bataille), leur tactique étant peu adaptée au combat dans les épaisses forêts de Germanie. Les Germains commandés par Arminius, chef de la tribu des Chérusques, qui connaissait bien Varus et la poésie grecque, capturèrent même les aigles des légions, et Varus se suicida. 

Cette défaite traumatisa l’empereur. Suétone écrit (Vie du divin Auguste, 23) : « À ce qu’on raconte, enfin, Auguste fut tellement abattu par ce désastre, que plusieurs mois de suite il ne se coupa plus la barbe ni les cheveux, et qu'il lui arrivait de se frapper de temps en temps la tête contre la porte, avec ce cri: « Quintilius Varus, rends-moi mes légions ! ». Il regarda toujours l’anniversaire de ce désastre comme un jour funeste. » Ce fut le coup d'arrêt à l'expansion romaine durant son règne; des siècles plus tard, l'armée romaine n'avait toujours pas reformé de légion XVII, XVIII ou XIX. Le général romain Germanicus effectua quelques campagnes pour pacifier la région et assurer la tranquillité des provinces romaines. Il battit Arminius en 14, et récupéra les enseignes perdues ainsi que les ossements des légionnaires. Il prépara, semble-t-il, mieux sa campagne en divisant les tribus germaniques avant de les attaquer, puisqu'elles s'affrontèrent entre elles jusqu'en 16.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.