La première guerre du Péloponnèse (-460 à -445)


2 min lu

Cette guerre a consisté en une série de guerres et batailles mineures, telles que la Deuxième guerre sacrée. Il y avait plusieurs causes à la guerre, notamment la construction des murs d'Athènes, la défection de Mégare et la crainte ressentie par Sparte vis-à-vis de la croissance de l'empire athénien.

La guerre commença en 460 av. J.-C. et, au début, les Athéniens remportèrent les batailles, notamment navales grâce à la supériorité de leur flotte. Ils eurent également les meilleurs résultat sur terre, jusqu'en 457 av. J.-C., lorsque les Spartiates et leurs alliés défirent l'armée athénienne à la bataille de Tanagra. Les Athéniens, cependant, contre-attaquèrent et remportèrent une victoire écrasante sur les Béotiens à la bataille d'Œnophyta. Cette victoire fut suivie par la conquête de la Béotie, mis à part Thèbes.

Athènes consolida encore sa position en faisant d'Égine un membre de la ligue de Délos et en ravageant le Péloponnèse. Les Athéniens furent défaits en 454 av. J.-C. par les Perses en Égypte, ce qui les fit entrer dans une trêve de cinq ans avec Sparte. Cependant, la guerre éclata de nouveau en 448 av. J.-C. avec le début de la Deuxième guerre sacrée. En 446 av. J.-C., les Béotiens se révoltèrent et vainquirent les Athéniens à la bataille de Coronée, regagnant ainsi leur indépendance.

La première guerre du Péloponnèse se termina par un arrangement entre Sparte et Athènes, qui fut ratifiée par la paix de Trente Ans (hiver 446-445 av. J.-C.). Selon les dispositions de ce traité de paix, les deux parties maintinrent les principaux éléments de leurs empires. Athènes conserva sa domination maritime tandis que Sparte dominait sur terre. Mégare retourna dans la ligue du Péloponnèse et Égine dut payer un tribut mais resta membre autonome de la ligue de Délos. La guerre entre les deux ligues reprit entre 431 av. J.-C. et 404 av. J.-C., Athènes étant ensuite occupée par Sparte.

Les guerres de la Ligue de Délos (477 à 449 av. J.-C.)

Les guerres de la Ligue de Délos sont une série de campagnes militaires combattues entre la Ligue de Délos d'Athènes et ses alliés et l'Empire achéménide de Perse. Ces conflits représentent une continuation des guerres médiques et s'étale sur la période 477 av. J.-C. et 449 av. J.-C., après la révolte de l'Ionie et les premières et seconde invasions perses de la Grèce.


La guerre de Samos - 440 et 439 av. J.-C.

La révolte de Samos ou guerre de Samos est un conflit militaire entre Athènes et Samos entre 440 et 439 av. J.-C.. La guerre est provoquée par l'intervention athénienne dans un litige entre Samos et Milet. Lorsque les Samiens refusent de stopper leurs attaques contre Milet comme l'ordonne Athènes par la voix de Périclès, ce dernier dirige une opération militaire pour chasser le gouvernement oligarchique de Samos et installe dans la ville une garnison. Les oligarques n'abdiquent cependant pas et reviennent peu après avec le soutien du satrape perse de Sardes.

Samos disposant par ailleurs d'une flotte importante, Athènes ne peut accepter cette situation et envoie une flotte. Après huit mois de conflit, Samos capitule, la cité doit livrer sa flotte, payer une indemnité de guerre importante et la démocratie est rétablie.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.