Les batailles de Silarus, Herdonia et de Numistro -210


3 min lu

La bataille de Silarus -210

La bataille de Silarus est une victoire d'Hannibal sur Marcus Centenius. Après avoir reçu le titre de commandant d'une armée alors qu'il n'était que centurion, Marcus Centenius se trouve à la tête d'une armée de huit mille soldats, mais ses effectifs sont doublés. Il marche dans les alentours de Capoue mais est pris dans une embuscade par Hannibal. La bataille dure deux heures, les troupes romaines résistent, mais durant la bataille Marcus Centenius est tué. Selon Tite-Live il n'y eut que mille survivants.


La bataille d'Herdonia -210

La première bataille d'Herdonia est une bataille de la deuxième guerre punique qui s'est déroulée en -210. Elle opposait les troupes romaines du préteur Gneius Fulvius Flacus aux troupes carthaginoises, commandées par Hannibal Barca. C'est une victoire écrasante des Carthaginois.

Hannibal avait détruit les armées romaines en Campanie, lors de la bataille de Silarus. Évitant l'affrontement avec les armées consulaires à Cumes, il choisit de se replier en Apulie, laissant Capoue accessible aux Romains.

Fulvius et son armée ne prirent conscience de la présence d'Hannibal que tardivement. Rendus excessivement confiants par de récentes victoires et chargés de butin, ils acceptèrent la bataille, bien que probablement surpassés en nombre. Hannibal déploya son armée sur la plaine devant son campement, tout en envoyant environ 3 000 soldats de l'infanterie légère à l'extrémité de son flanc gauche, pour y effectuer une attaque surprise à partir des zones boisées et des fermes qui s'y trouvaient.

Il envoya également 2 000 Numides pour s'emparer des routes sur les arrières de Fulvius. En raison soit de l'habileté des Carthaginois, soit de l'insuffisance des éclaireurs romains, ces mouvements passèrent inaperçus. Les troupes carthaginoises qui surpassaient en nombre les Romains, même après en avoir détaché 5 000 hommes, attaquèrent immédiatement, écrasant leur adversaire.

Fulvius prit immédiatement la fuite avec 200 soldats. Il semble qu'environ seulement 2 000 soldats romains, sur un total de près de 18 000, purent échapper au massacre. Tactiquement le mouvement ressemble au piège tendu par Hannibal lors de la bataille de Geronium.


La seconde bataille d'Herdonia -210

La seconde bataille d'Herdonia s'est déroulée en 210 av. J.-C. c'est une victoire d'Hannibal sur Cneius Fulvuis Centumalus.

Fulvius avait pensé qu'il pourrait reprendre Herdonia, car il s'était aperçu que la fidélité des habitants d'Herdonia envers les Carthaginois vacillait. De plus, depuis la perte de Salapia, on avait appris qu'Hannibal avait abandonné ces lieux pour le Bruttium, dans l'espoir de reprendre Herdonia. Fulvius avait positionné un camp qui n'était ni établi dans une position assez sûre, ni fortifié par des postes de garde.

Hannibal, qui avait appris tout cela, marcha alors pour attaquer Fulvius et s'approcha de lui en ligne de bataille. Le Romain, égal en audace, mais inférieur en intelligence et en forces, fit sortir ses troupes en hâte et livra bataille.


Le combat commença, chez les Romains c'étaient la cinquième légion et l'escadron gauche qui engagèrent énergiquement le combat. Mais Hannibal avait prévenu ses cavaliers de faire un mouvement tournant quand les lignes d'infanterie retiendraient les Romains, de prendre leur camp et de les attaquer par derrière. Le combat sur les lignes d'infanterie continuait. Bien que beaucoup de Romains soient tombés, ils tenaient toujours. Mais quand le bruit d'une charge de cavaliers se fit entendre derrière eux et qu'ils entendirent les clameurs des Carthaginois dans leur propre camp, ils se retournèrent. La sixième légion fut mise en désordre par les Numides. Puis ce fut au tour de la cinquième et même des combattants des premiers rangs. Certains Romains prirent la fuite, d'autres furent massacrés, et parmi eux Cneius Fulvius et onze tribuns militaires. Ce fut la fin de la bataille, les Carthaginois s'emparèrent du camp et du butin. Les Romains qui avaient survécu se rallièrent au consul Marcellus, dans la Samniun.


Le destin d'Herdonia

Hannibal, en apprenant que Herdonia serait passée aux Romains et qu'elle ne lui resterait pas fidèle s'il s'éloignait, décida de la brûler après avoir envoyé sa population à Métaponte et à Thrurii. Il fit aussi mettre à mort les chefs dont il avait appris qu'ils avaient eu des entretiens avec Fulvius.


La bataille de Numistro -210

La bataille de Numistro en 210 av. J.-C. est une bataille opposant les troupes d'Hannibal aux forces romaines du consul Marcus Claudius Marcellus. Cette bataille fait suite à une défaite des Romains dans leur tentative de reprendre des villes qui leur étaient anciennement alliées. Marcellus voulait en quelque sorte se venger de ses défaites. Cette bataille fait donc partie de la tentative de reconquête de l'Italie du Sud par les Romains.

Lorsque Marcellus arriva auprès des forces d'Hannibal, il établit son camp à Numistro sous les yeux d'Hannibal qui occupait une colline. Quelque temps plus tard, Marcellus rangea son armée en ordre de bataille. Hannibal ne refusa pas le combat et plaça son aile droite sur la colline alors que l'aile gauche des Romains se situait aux alentours de la ville de Numistro.

La bataille de Numistro dura longtemps et dès les premiers engagements qui eurent lieu au milieu de l'après-midi jusqu'au soir, les premières lignes de chaque camp furent épuisées. Les Romains avaient engagé la première légion tandis que Hannibal avait engagé les frondeurs des Baléares ainsi que plusieurs unités, mais la victoire n'avait pas encore choisi son camp.

Peu à peu les réserves remplacèrent les hommes qui luttaient en première ligne. Le lendemain aucun combat n'eut lieu et les Romains dépouillèrent les cadavres. La nuit suivante, Hannibal s'enfuit et partit pour l'Apulie. Marcellus décida de le poursuivre laissant à Lucius Furius Purpurins le soin de garder les blessés. Pendant encore quelques jours des combats désordonnés de cavalerie et d'infanterie eurent lieu, le plus souvent favorables aux Romains.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.