Les Thraces


4 min lu

Les avis des historiens diffèrent à propos de la date d’arrivée des Thraces. Une première hypothèse considère que les Thraces sont présents dans la région des Balkans plus de 5000 ans avant JC. Il n’y aurait alors pas eu de réelle rupture depuis le néolithique chez ce peuple. Leur société se serait complexifiée au fur et à mesure. La seconde hypothèse veut que les Thraces ne soient venus des steppes ukrainiennes que vers le début du IIe millénaire av. J.-C. 

EPOQUE MYCÉNIENNE

C’est l’époque des rois anonymes décrits par Homère dans l’Illyade. Dés le III° millénaire av.J-C les Thraces, l’un des peuples indo-européens les plus anciens d’après les linguistes présentent une société très hiérarchisée gérée par les soldats et les prêtres. Sur chaque territoire il existe un souverain. 

Cette civilisation tout à fait spécifique s’est créée dans une vaste zone du sud-est européen à la population sédentaire mais en contact avec les “cultures des steppes”. Durant cette période les Thraces n’ont eu que peu de contacts avec les autres grandes civilisations. 

Rhyton [vase à boire] en argent avec dorures du trésor de Borovo. 

En l’absence d’écrits, les trésors des rois et des aristocrates permettent une approche de la culture Thrace. Le service cultuel de Valchistan, les trésors de Panayot Hitovo et de Kazitchéné donnent la preuve du pouvoir politique et économique des premiers souverains thraces anonymes ainsi que de l’originalité, de la technologie et de la maitrise artistique de leurs orfèvres. 

ROYAUMES THRACES : DES ÉTATS ETHNIQUES

Alors que disparait la civilisation mycénienne et qu’apparaissent les cités grecques les thraces gardent la même organisation. Les royaumes sont gouvernés par des dynasties de rois-prêtres à la tête de troupes de cavaliers aristocrates. Les nombreuses résidences fortifiées correspondent à des capitales temporaires, quand le roi y réside. 

Les paysans sont libres. Les fouilles archéologiques sur un marché du V° siècle av.J-C (près de Krastevitch) n’ont pas permis de découvrir d’atelier. Mais les mines, la metallurgie, le travail des métaux étaient des monopoles royaux et les ateliers étaient à la cour du roi.  

L’INFLUENCE GRECQUE

A partir du VI° siècle av.J-C l’aristocratie thrace, surtout les Besses et les Odryses ont des échanges avec les Grecs et même utilisent l’alphabet grec pour des écrits non encore déchiffrés. 

Hérodote a dit :La nation des Thraces est, après celle des Indiens, la plus importante du monde. S’ils avaient un seul roi et s’ils pouvaient s’entendre entre eux, ils seraient invincibles et, d’après moi, beaucoup plus puissants que toutes les nations. 

A cette époque les Thraces sont refoulés de leur frontière ouest sur l’Adriatique par les Illyriens puis par les Macédoniens. La région cotière formant leur frontière sud déjà colonisée par les Grecs est conquise par les Perses de Darius Ier en 515 av.J-C. puis repasse sous le contrôle des Athéniens. 

Trésor de Vulchitran. Le plus important trouvé en Europe. 12,425 kilos d’or pur. Deuxième millénaire av.J.-C. Peuple d’orfèvres, les Thraces ont produit l’or le plus ancien du monde. Ils maitrisaient le traitement de toutes sortes de métaux et le travail en filigrane. 

Sitalkès, le roi des Odryses ( le plus puissant des royaumes thraces de cette période) est l’allié des Athéniens dans la guerre du Péloponnèse. Après sa mort commence une période de déclin malgré les essais d’unification de la Thrace sous Cotys Ier et Kersobleptès. 

Philippe II de Macédoine puis Lysimaque étendent la domination macédonienne sur la Thrace méridionale puis sur la majeure partie du territoire. Mais les Odryses continuèrent la lutte contre Lysimaque proclamé roi de Thrace puis contre ses successeurs Séleucos, Ptolémée Kéraunos, les Attalides de Pergame. 

La Thrace du sud dépendait d’Athènes depuis la fin des Guerres Médiques. Athènes y avait fondé la cité d’Amphipolis. Philippe II s’empara de la Thrace et mit fin à son indépendance. La réputation de combattants des Thraces perdurera jusqu’à l’époque romaine, où le terme thrace désignait l’un des types de gladiateurs (Spartacus était un thrace). 

En 168 et 133 av.J-C la Thrace passe sous domination romaine et le royaume des Odryses reste fidèle à Rome, surement en raison de la menace des Daces sur le Danube. 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.