Chronologie des événements


7 min lu
DateEvènement
-8 300En Europe, Le retrait des glaciers libère d’immenses zones basses qui s’inondent et où s’épanouissent une flore et une faune nouvelles, faciles à cueillir et à chasser Usage accru de l’outillage microlithique.
-7 500La montée des eaux séparent les Îles britanniques du continent.
-7 150Depuis -13000, la mer Noire était un lac géant d’eau douce qui lentement s’asséchait jusqu’à être à 100 m au-dessous du niveau de la Méditerranée (un peu comme la mer Morte). Après la fin de l’ère glaciaire, les glaciers ont commencé à fondre entraînant avec eux une montée des eaux de 120 m. Lorsqu’en l’an 7150 av. J.-C. la Méditerranée déborda le seuil du détroit du Bosphore, de l’eau salée se déversa à travers le détroit et en deux ans submergea plus de 100.000 km² du plateau continental. 
En Laponie, premières migrations de groupes de chasseurs provenant de l’Est, du Sud et de l’Ouest.
-6 500 En Afrique du Nord et au Sahara, premières domestications du bétail indigène.
-6 200 Europe : Établissement de villages agricoles sur les côtes méditerranéennes.
VIe millenaire Av J.-C.En Europe centrale, début de l’occupation permanente du site de Lépenski Vir situé sur les rives du Danube au défilé des Portes de fer, par un village d’une centaine de personnes dans 22 maisons. 
En Crète, sur le futur site de Cnossos, développement d’un site néolithique.
-5 200 les premiers agriculteurs, auparavant établis en Europe centrale se répandent vers le nord-ouest du continent en direction de l’actuel Pays-Bas. Ils produisent une céramique caractéristique à bandes avec une décoration linéaire incisée.
-4 500En Europe orientale : Développement des techniques du cuivre fondu et moulé; les objets en cuivre deviennent des symboles hiérarchiques. 
Fondeurs de cuivre : le minerai concassé est mélangé à du charbon de bois. La température dans le foyer est élevée sous l’effet de l’air envoyé avec des soufflets en peau et de chalumeaux pour atteindre le point de fusion du métal. Maquette de Michel Proux et Henri Bidault
Des riches sépultures individuelles sont construites, contenant des objets spectaculaires (Varna), de même en Europe centrale. 

Le premier or du monde

Il y a environ 4600 ans avant notre ère, une mystérieuse civilisation s'installe sur les rives de lacs voisins de la mer Noire — tout près de l'actuelle ville de Varna. Cette culture de Varna connaîtra un développement culturel et technologique sans précédent pour l'époque. Ce sont d'abord d'admirables poteries, des idoles en os et en pierre, et des outils de cuivre qui en révèlent l'existence. Puis, une découverte fortuite, si stupéfiante que son annonce fera le tour du monde. À quelques kilomètres de Varna, se trouve une nécropole (cimetière) contenant les objets d'or les plus anciens jamais découverts à ce jour. Entre 4600 et 4200 ans avant notre ère, bien avant la Mésopotamie ou l'Égypte des pyramides, l'orfèvrerie a débuté sur les rives de la mer Noire, dans la Bulgarie actuelle. L'étude des quelque 300 sépultures de la nécropole de Varna I démontre, à l'Âge du cuivre, l'existence d'une société fortement hiérarchisée. Les plus riches tombes renferment des diadèmes et des sceptres en or, des haches et pointes de javelot à fort poids de cuivre, des parures raffinées, des céramiques finement décorées. De très nombreuses parures en coquillages témoignent aussi de l'existence d'échanges avec le Sud, puisque les mollusques en question vivaient alors en Méditerranée.
Dans les régions basses du Danube, des animaux de trait sont utilisés pour le labourage. 
En Europe occidentale, construction des premières tombes mégalithiques.
-4 200 à Rudna Glava (Yougoslavie) et d’Aibunar (Bulgarie), exploitation des premières mines de cuivre connues au monde.
IVe millenaire Av J.-C. Dans les carrières de l’Europe occidentale et septentrionale, intensification de la production de silex de haute qualité. 
Dolmen de la Frébouchère (Le Bernard en Vendée)
En France, tombe mégalithique de La Frébouchère : il s’agit d’une longue dalle plate de 10 m de long, soutenue par 8 pierres verticales, formant une grotte artificielle, peut-être initialement recouverte de terre.
-3 800 premiers villages fortifiés et construction de fossés de fortification, en Europe occidentale.
-3 650 en Russie méridionale, premières sépultures à véhicules tirés par des bœufs.
-3 500 en Europe occidentale et septentrionale : nouvelles techniques agricoles avec une généralisation de l’utilisation des animaux de trait et de l’araire et une meilleure utilisation de la laine et du lait.
-3 200en Hongrie, premiers véhicules à roues. Construction de cercles et d’alignements de mégalithes dressés dans les îles Britanniques et dans le nord-ouest de la France. 
Introduction de la céramique peignée-dentelée jusqu’en Laponie.
IIIe millenaire Av J.-C.en Europe méridionale, construction de citadelles fortifiées et développement d’une importante industrie du métal. 
La civilisation mégalithe se répand dans le Languedoc et la Provence. 
Alignements mégalithiques de Carnac, dans le Morbihan. 
Première vague de migrations indo-européennes en Scandinavie. Peuplement sédentaire en Suède. 
Migration carienne à Chypre, qui assure à l’île un développement économique florissant (agriculture et exploitation des gisements de cuivre de Troodos). 
Première destruction de Troie. 
Établissements fortifiés le long de l’embouchure du Tage, en Espagne, associés à des tombes élaborées qui distinguent nettement les classes sociales. 
Apparition au nord de l’Europe d’allées couvertes et d’hypogées dont l’architecture se répand sur la façade Atlantique. Ces mégalithes sont moins ostentatoires et accueillent parfois plusieurs centaines de défunts (-3000,-2500).
-2 900Apparition des cultures à céramique cordée en Europe du Nord. 
Âge du bronze en Grèce; Bronze Ancien II (-2900,-2300) 
Première occupation de Mycènes et de Troie. 
Invasion d’un peuple anatolien en Crète.
-2 800va s’épanouir sur l’île de Crète la grande civilisation minoenne, qui érigera par étapes successives des palais-cités, tels les célèbres ensembles palatiaux de Cnossos, Phaestos, Malia et Zakros. 
Les peintres et les potiers ont poussé leur art jusqu’à un haut degré de raffinement. La Crète est alors une île paradisiaque, avec des terres fertiles et des montagnes, et de hauts plateaux. Le peuple des Minoens fut pacifique mais puissant. 
Début de la construction de Stonehenge (-2800, -1075). Son édification mobilisera quelque trente millions d’heures de main-d’œuvre.
-2 640Communauté agricole de Muldeberg (Seelande occidentale, Danemark), la plus ancienne connue en Scandinavie.
-2 500 en Europe occidentale, civilisation des vases campaniformes, souvent associés à des sépultures individuelles refermant aussi des dagues de cuivre. 
Grece : Civilisation égéenne : Minyens et Cadméens (peut être d’origine phénicienne) s’installent en Béotie. 
La péninsule hellénique atteint un degré de civilisation avancé : grandes demeures de pierre et de briques, palais aux toits de tuiles (maisons à corridor), bijoux d’or et d’argent (Lerne, Tirynthe, Asinès), villes fortifiés (golfe de Nauplie). 
Les Cyclades subissent fortement l’influence de la civilisation crétoise (-2580). La grande déesse-mère vénérée à Délos devient la déesse nationale des Cyclades.
-2 400Culture de la céramique cordée en Europe du Nord. 
Tertre artificiel de Silbury Hill, haut de 40 m, en Angleterre. 
Tertre artificiel de Silbury Hill
Construction de camps fortifiés dans les sites stratégiques (vallées fertiles et mines de cuivre) au Portugal (Estremadura) et en Espagne du Sud (site de Los Millares). 
Découverte de nombreuses représentations anthropomorphes de pierre, os ou marbre (sud de l’Espagne) et sur plaquettes de schistes gravées (Portugal). 
Sépultures mégalithiques collectives en Sacandianvie : dolmen en Suède (dösar, en suédois) et au Danemark (presqu’île de Mols, Jylland) ; allées couvertes (gånggrifter, en suédois) de Gillhöd (Scanie) et de Frejlev (Lolland). 
Tumuli funéraires de Maïkop, dans le Caucase du Nord : la découverte dans les steppes du Kouban de tombes royales d’un mobilier exceptionnellement riche (art animalier inspiré de Sumer) dans les kourganes, (énormes buttes de 10 mètres de haut) atteste l’existence de « royautés » enrichie par le commerce du bétail et peut-être l’exploitation des mines du Caucase. 
Tumuli funéraires de Maïkop
-2 300début de la pleine période de l’âge du bronze. 
Troie, qui commande l’accès aux détroits, d’abord simple bourgade de pêcheurs (déjà détruite en -3000), devient une grande cité grâce aux péages qu’elle perçoit et à l’escale qu’elle fournit aux navires marchands. 
La culture campaniforme (gobelet en forme de cloches) se diffuse durant trois siècles environ de la péninsule Ibérique à la Vistule (Cracovie) et aux îles Britanniques (Beakers). Ses populations s’intègrent rapidement aux groupes locaux (cordés) apportant une nouvelle « idéologie » axée sur l’individualisme et la reconnaissance du pouvoir social. 
Les tombes renfermant des gobelets campaniformes auraient appartenu à des archers équipés de flèches, de garde de poignet, parfois de poignards en cuivres à manche plat et de parures en or (boucles d’oreilles...). Il semble qu’ils utilisaient des mors et qu’ils réintroduisirent le cheval en occident. 
Enceintes de pierres sèches en Provence et en Languedoc (groupe de Fontbouisse, -2300,-2000). 
Les villages chalcolithiques de Fontbouisse comprennent 10 à 15 maisons en dalles de calcaire, de forme allongée avec des absides ovalaires de 10 à 22 m. La couverture était composée d’une charpente de bois recouverte de lauzes, complétée par des chaumes ou roseaux. Certains villages étaient fortifiés par des enceintes trapézoïdales renforcées de tours circulaires. 
Les ruines de Cambous sont sans doute celles du plus vieux village qu’il soit possible de visiter en France. Il date du Chalcolithique (ou âge du cuivre), une période comprise entre 2800 et 2400 ans avant notre ère. Durant ces quatre siècles va s’épanouir une brillante culture, dite de Fontbouisse.
Des camps à fossés, doublés parfois d’une muraille sont découverts dans le centre ouest de la France (Vendée, Charente, région d’Angoulême). 
Civilisation néolithique tardive de la Seine-Oise-Marne. (Hypogées, allées couvertes, outillage en silex, os et bois de cerf, culte de la hache et de la déesse mère). 
Une culture néolithique, très élaborée et d’une grande beauté artistique, se répand au sud de la Scandinavie. 
Invasion et migration de peuples anatoliens en Grèce (-2300,-2200). Destructions quasi systématiques en Argolide, dans les Cyclades et en Crète. Destruction de la maison des Tuiles de Lerne (Argolide) et de Myrtos (Crète). 
Mise en valeur agricole de la plaine de la Messara en Crète (-2300,-2100).
-2 200 La Civilisation minoenne aborde sa période paléopalatiale. C’est durant cette période que seront construits les premiers palais à Cnossos, Phaïstos et Malia dans les plaines les plus fertiles de l’île de Crète. - Civilisation des Cyclades en mer Egée. 
Poterie sommairement décorée selon la technique dite « au peigne », attestée en Russie d’Europe puis en Sibérie entre -2000 et -1500.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.