La conjuration de Catalina


2 min lu

Marcus Tullius Cicéron est élu consul pour l'année - 63 alors que Lucius Sergius Catilina, un ancien préteur de la province d'Afrique et démagogue, rêvait d'obtenir cette fonction. Catilina dispose d'un réseau d'influence important, il prépare un complot dont Fiesole en Etrurie est le centre. On rassemble des soldats et des armes, un ancien officier de Sylla, Gaius Manlius en prend le commandement. Cicéron bien informé dénonce ce complot en plein Sénat et il s'appuie sur une troupe de jeunes de l'ordre marchand pour neutraliser les conspirateurs. La guerre civile éclate le 27 octobre - 63, en Etrurie, avec un appel de Gaius Manlius à l'armée. Cela n'a aucun effet. Le Sénat qui n'avait rien décidé face à cette conjuration, investi Cicéron des pleins pouvoirs en votant le senatus consultum ultimum, appelle les milices aux armes, et envoie des officiers écraser l'insurrection. Catilina dans la cité de Rome continue ses complots mais Cicéron est toujours informé et contrecarre toutes ses tentatives.  

Catilina se rend à Fiesole et se proclame consul. On découvre que les conjurés sont en train de rallier les délégués Allobroges venus à Rome pour se plaindre des gouverneurs. Les complices de Catilina présents à Rome sont arrêtés et le 5 décembre sont jugés tandis que Marcus Licinius Crassus et Caius Julius Cesar sont accusés de participer à la conjuration. De nombreuses troupes patrouillent dans Rome. Les complices de Catilina sont condamnés à mort et exécutés dans le Tullianum (du nom de Servius Tullius qui l'a fait construire). A Rome la conjuration est vaincue. Catilina, pendant ce temps, organise ses troupes en une armée mais les nouvelles de Rome font fuir les moins résolus. Les troupes loyales arrivent enfin, Metellus venant de Gaule avec trois légions, bloque Catilina dans la Cisalpine. Le Sénat a rassemblé toutes les troupes disponibles et en a confié le commandement au consul Gaius Antonius (l'oncle de Marc Antoine). Mais ce dernier qui était complice de Catilina, réussit à se faire remplacer par Petreius. Ce dernier l'attaque en janvier - 62, à Pistoria et Catilina, comme les autres, combattent avec un courage reconnu par les vainqueurs et les révoltés sont vaincus.

Pompée est confiant dans sa renommée et licencie son armée. Mais en - 61, le Sénat ne lui accorde pas de titre et, avec Crassus et César, ils forment un triumvirat.  

Catilina (Lucius Sergius Catilina) (-108 - -62) est un homme politique romain du Ier siècle av. J.-C., connu pour ses conjurations visant à renverser la République romaine et tout particulièrement son Sénat aristocratique. 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.