La conquête de l'Orient


2 min lu

Après la disparition de Mithridate, Pompée organise le royaume du Pont en 11 satrapies, il occupe la Cilicie orientale, fait de la Bythinie une province romaine. Il est attiré en Syrie par les troubles dynastiques des derniers Séleucides. Pompée envoie ses légats dès - 64 en Syrie et en Judée où Hircan II et Aristobule II se disputent le pouvoir. Les légats Scaurus et Gabinius corrompus par Aristobule font lever le siège de Jérusalem mené par Hircan et son allié Aretas III de Nabatène.

En - 63, Pompée est à Antioche, il y prononce la déchéance des Séleucides et transforme la Syrie et la Phénicie en provinces romaines en conservant des dynastes locaux comme en Asie Mineure. Devenu voisin des Parthes, Pompée qui s'était allié avec eux pour vaincre l'Arménie de Tigrane, favorise ce dernier et humilie les Parthes. Ainsi il expulse les Parthes au delà de la frontière et ne respecte plus la frontière de l'Euphrate reconnue par les traités. En - 64, Phraate est sur le point de déclarer la guerre à propos des frontières de l'Arménie mais le souverain parthe renonce à affronter la puissante armée de Pompée. Mais cette politique ruine le bon voisinage que souhaite le roi parthe. 

Pompée le Grand (Cneius Pompeius Magnus) est un général et
homme d'état romain, né le 28 septembre de l'an 106 av. J.-C. dans le Picenum, (dans l'actuelle région des Marches), en Italie
et mort le 27 septembre de l'an 48 av. J.-C. à Péluse, près d'Alexandrie, en Égypte.
Il fut marié quatre fois et épousa en secondes noces Julia, la fille de Jules César. 

 

Devenu arbitre de la querelle entre les princes hasmonéens, Pompée reçoit à Damas, Hircan et Aristobule venus plaider leur cause. Pompée donne raison à Hircan et Aristobule tente de s'enfuir. A Jérusalem, les Saducéens tiennent les portes du Temple fermées. Les légionnaires percent une brèche et entrent dans le Temple. Aristobule est envoyé prisonnier à Rome. Absalom, un oncle d'Aristobule, résiste trois mois sur le Mont du Temple puis pendant que les assiégés fêtent le Jour du Jeûne, les Romains attaquent et éliminent les défenseurs. Pompée rétablit Hircan dans le statut d'ethnarque et de Grand Prêtre et laisse l'Iduméen Antipater au pouvoir. La Judée est un protectorat romain et doit payer un tribut. 

Après avoir servi avec prudence la politique de Rome, Pompée reçoit un triomphe en septembre - 61. Le général a distribué 16 000 talents à ses officiers et à ses soldats et il a versé environ 200 millions de sesterces aux caisses du fisc. Pompée victorieux songe au pouvoir politique. Un candidat sérieux est sur sa route, le sénateur Jules César qui a les faveurs de la plèbe. Mais pendant ces campagnes de Pompée, la République a connu de nouvelles menaces. 


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.